Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Dépôt du rapport annuel 2010-2011 d’Investissement Québec - Une contribution déterminante à la reprise économique

Montréal, le 7 juin 2011 - À l'occasion du dépôt du rapport annuel d'Investissement Québec aujourd'hui à l'Assemblée nationale, le président et chef de la direction, Jacques Daoust, a déclaré : « L'année 2010-2011 a mis en lumière le ressort de l'économie québécoise et le rôle structurant d'Investissement Québec. L'économie québécoise a continué de se renforcer, et Investissement Québec a contribué à la bonne tenue de notre économie grâce à 1 899 interventions financières auprès de plus de 1 500 entreprises québécoises. »

 

L'engagement de 884 millions de dollars d'Investissement Québec, principalement sous forme de prêts et de garanties de prêt, a contribué à la concrétisation de projets d'une valeur de 3,7 milliards de dollars, qui ont permis de créer plus de 9 000 emplois et d'en sauvegarder près de 8 000.

 

« La performance d'investissement pendant cette année charnière de la reprise économique mondiale a contribué à diversifier et assurer la solidité de l'économie québécoise. Ces résultats confortent le gouvernement dans son choix de regrouper l'expertise et les talents d'Investissement Québec et de la Société générale de financement, et d'ainsi doter le Québec d'un bras financier d'une grande efficacité, » a indiqué le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Clément Gignac.

 

Investissement Québec : un des meilleurs bénéfices nets de la dernière décennie

L'exercice 2010-2011 a été fertile en investissements et en réalisations. Il se solde par un bénéfice net de 62,2 millions de dollars, comparativement à 26,5 millions de dollars pour l'exercice précédent. Il s'agit de l'un des bénéfices nets les plus élevés de la dernière décennie. Le portefeuille sous gestion de la Société s'établissait à 8,8 milliards de dollars au 31 mars 2011.

 

L'investissement étranger : un nombre record de projets

La Société a poursuivi ses efforts de prospection d'investissements à l'étranger afin d'attirer de nouveaux partenaires d'affaires ou de favoriser le développement des filiales d'entreprises étrangères déjà installées au Québec. Ces efforts ont été couronnés, en 2010-2011, par un nombre record de projets, soit 81 investissements étrangers totalisant 1,8 milliard de dollars. Il s'agit de 33 nouvelles implantations et de 48 initiatives de croissance de filiales qui ont contribué à la création de près de 3 200 emplois.

 

Les mesures fiscales : des objectifs nettement dépassés

Investissement Québec administre un ensemble de mesures fiscales destinées à accroître les projets de recherche et de développement, l'innovation technologique, la création d'emplois et le développement économique de l'ensemble des régions du Québec. En 2010-2011, la Société a délivré 189 certificats et attestations initiaux, dépassant ainsi son objectif de 89 %, en raison notamment d'une demande importante à l'égard du crédit pour la production de titres multimédias. La Société a en outre délivré 3 965 attestations annuelles, soit 37 % de plus que l'objectif fixé.

 

Programme Immigrants investisseurs : une contribution importante

Pour l'exercice 2010-2011, ce programme a permis d'offrir aux entreprises québécoises 473 contributions non remboursables pour un montant de 64,5 millions de dollars, et ce, à partir des revenus des placements effectués par des immigrants investisseurs.

 

Nouveaux fonds d'investissement : de la capitalisation pour le démarrage

Le gouvernement a confié à la Société la mise sur pied de trois fonds d'investissement spécialisés dans le démarrage d'entreprises technologiques. C'est ainsi que les fonds Cycle-C3E (nouvelles technologies vertes), Réal (technologies de l'information) et Amorchem (technologies associées aux sciences de la vie) ont été créés, en partenariat avec des investisseurs privés et institutionnels. Ils sont dotés d'un capital initial total de plus de 115 millions de dollars.

 

En ce qui concerne les FIER-Régions, Investissement Québec a complété, en cours d'exercice, un plan d'action assurant la saine gouvernance de ces fonds administrés localement et tournés vers le soutien à l'entrepreneuriat régional. Ainsi, les recommandations formulées par le vérificateur général du Québec et les ajustements proposés par le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Clément Gignac, ont tous été mis en œuvre.

 

Nouvelle Investissement Québec : un nouveau défi

Le 15 septembre 2010, le gouvernement a annoncé le regroupement d'Investissement Québec et de la Société générale de financement du Québec (SGF) au sein d'une même entité, une nouvelle Investissement Québec. Par cette mise en commun d'expertises complémentaires, les solutions d'affaires traditionnelles d'Investissement Québec, soit la garantie de prêt, le prêt, le financement de dettes et l'administration des mesures fiscales, s'enrichiront de la longue expérience de la SGF dans le capital de développement et la prise de participation dans le capital-actions d'entreprises actives au Québec. « Pour la nouvelle équipe d'Investissement Québec, il s'agit d'un défi nouveau pour un temps nouveau, celui de la reprise économique », a affirmé M. Daoust.

 

 

-30-

 

Source et information 

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal