Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 20 janvier 2016

16 M$ pour la R-D sur les véhicules électriques

Investissement Québec devient partenaire d’une co-entreprise avec PSA Peugeot Citroën, l’entreprise française Exagon Motors et IndusTech, une filiale d’Hydro-Québec, en vue de pousser la recherche et développement dans le domaine des composants pour véhicules électriques haute performance.

 

David Brulotte, bureau d’IQ à Paris, Luc Marchetti, PDG d’Exagon Motors, Pierre Gabriel Coté, PDG d’Investissement Québec, Carlos Tavares, PDG de PSA Peugeot Citroën, Yves Bonnefont PDG, marque DS, PSA Peugeot Citroën, Éric Apode, Vice-président, marque DS, PSA Peugeot Citroën, Dominique Perdreau, Directeur, PSA Peugeot Citroën.

 

Investissement Québec a pris une participation de 10 M$ dans l’entreprise, qui bénéficie également d’un prêt de 6 M$.

 

« Lorsque nous avons rencontré Exagon Motors et PSA Peugeot Citroën, nous avons vu immédiatement le lien naturel entre leur projet et les possibilités offertes par le Québec pour sa réalisation.  Notre énergie propre et renouvelable, notre base industrielle dans le transport et particulièrement notre expertise de pointe provenant de l’aérospatiale ont été des atouts majeurs dans la réalisation de ce projet hors du commun », a indiqué M. Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.

 

« Je me réjouis par avance de ce partenariat unique qui nous permettra de proposer une technologie qui réconcilie performance et environnement, et où le plaisir et la passion de l’automobile seront présents. Cette formidable aventure, qui a pris naissance dans les murs d’Exagon, se concrétise grâce à la détermination sans faille de chaque partenaire, notamment PSA Peugeot Citroën et Investissement Québec, ce dernier ayant été un véritable catalyseur au projet » a ajouté Luc Marchetti, président d’Exagon Motors.

 

Cette initiative prometteuse permettra d’acquérir une expertise de pointe auprès d’acteurs clés du secteur automobile mondial. Le gouvernement du Québec vient d’ailleurs de mobiliser 420 M$ pour favoriser les transports électriques au Québec, y développer la filière industrielle en pleine croissance et créer un environnement propice à l’utilisation des véhicules électriques.

 

En savoir plus sur l’électrification des transports au Québec.

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal