Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 8 décembre 2017

Investissement Québec sur la piste de l'investissement direct indien

L'Inde, avec 1,35 milliard d’habitants, est l’un des marchés les plus dynamiques du monde. La croissance du PIB indien devrait atteindre 7,6 % en 2018, et ainsi surpasser celle de la Chine, estimée à 5,8 % par le magazine The Economist.

 

Photo de Pierre Gabriel Côté et d'Éric Dequenne et texte indiquant « Mission Inde 2017 »

 

C'est pour tabler sur ce potentiel que le président président-directeur général d’Investissement Québec, Pierre Gabriel Côté, accompagné du vice-président, Affaires internationales, Éric Dequenne, a dirigé une mission de prospection à Mumbai et à Delhi, du 3 au 8 décembre.

 

Accompagnés par le nouveau responsable du bureau d'Investissement Québec à Mumbai, Aasheesh Chudasama, MM. Côté et Dequenne ont participé à de nombreuses rencontres avec des entreprises indiennes, notamment dans les secteurs de l’aérospatiale, de la machinerie agricole, de l'automobile et des effets visuels.

 

Fait méconnu, plusieurs entreprises indiennes ont des opérations au Québec, dont trois importants conglomérats : TATA, Mahindra et Jubilant Pharmaceutical. Car, au-delà de l'apparente distance, les deux communautés d'affaires partagent une culture commune des affaires, issue de l'héritage britannique.

 

« Attirer des investissements étrangers est un travail de longue haleine, mais les signaux sont encourageants. La culture des affaires y est similaire et les milieux d'affaires indiens se sont montrés très réceptifs à nos messages. Par le passé, cette communauté d'intérêts a mené à la conclusion de projets importants et la mission a permis de faire avancer des dossiers porteurs, notamment dans le secteur manufacturier, où le Québec pourrait servir de porte d'entrée pour le marché nord-américain », précise Pierre Gabriel Côté.

 

Investissement Québec connaît bien le potentiel que représente cet immense pays et mise sur la venue prochaine d'un accord de libre-échange entre l'Inde et le Canada, qui pourrait se conclure en 2018, selon le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne.

 

C'est pour cette raison qu'Investissement Québec a accentué sa présence en Inde au cours des dernières années en y maintenant une ressource permanente et en organisant plusieurs missions exploratoires pour des entreprises indiennes de différents secteurs.

Partager

Contactez votre expert

Isabelle Fontaine

Directrice principale, Affaires publiques et gouvernementales, Montréal

Contactez votre expert

Isabelle Fontaine

Directrice principale, Affaires publiques et gouvernementales, Montréal

{SUB_LINKEDIN_INSIGHT_TAG_CODE}