Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 26 mai 2015

Medicago construira un complexe biotechnologique de 245 M$ à Québec

Medicago, chef de file international en développement et en production de vaccins et de traitements à base de plantes, a choisi Québec pour héberger son nouveau complexe, qui regroupera son siège social, ses activités de R-D et une usine de production.

 

Photo d'une femme travaillant dans une serre où sont cultivées des plantes médicinales

 

Le projet de 245 M$ permettra de créer 200 emplois hautement qualifiés d’ici 2019, qui s’ajouteront à l’équipe de 180 personnes qui travaillent déjà dans les bureaux et les laboratoires de Medicago à Québec. On s’attend à ce que le projet génère des retombées économiques directes et indirectes de plus de 461 M$ au cours des cinq prochaines années.

 

« Nous sommes heureux que Medicago franchisse cette étape importante à Québec, où nous avons mis au point notre technologie innovatrice », a déclaré Andy Sheldon, chef de la direction de Medicago. L’entreprise exportera la plupart de ses vaccins vers les marchés étrangers, contribuera à ce que le Canada satisfasse ses besoins en vaccins contre la grippe saisonnière et pandémique et répondra aux besoins des pays émergents.

 

Les attraits de Québec pour Medicago

 

Le grand projet d’expansion de Medicago a reçu un soutien sous forme de prêts ou de réduction sur les coûts d’achat de terrain, dont un prêt d’Investissement Québec de 60 M$.

 

L’entreprise a été attirée par la main-d’œuvre hautement qualifiée et expérimentée de la ville ainsi que par son infrastructure de recherche de classe mondiale et sa culture des affaires dynamique.

 

Un nouveau complexe biotechnologique doté d’une mégacapacité

 

Les nouvelles installations de Medicago de 44 000 m2 seront construites à l’Espace d’innovation d’Estimauville de Québec, sur un terrain de 90 000 m2; elles seront achevées en 2019.

 

Les installations auront la capacité de produire de 40 à 50 millions de doses de vaccins quadrivalents contre la grippe saisonnière. De plus, de nouveaux produits y seront mis au point au cours des prochaines années.

 

Des usines miniatures pouvant lutter contre de graves menaces à la santé

 

La technologie innovatrice de Medicago utilise des végétaux pour produire rapidement un nombre élevé de vaccins ou de traitements. Elle a montré sa capacité à répondre à des pandémies mondiales en produisant, en seulement 19 jours, des vaccins expérimentaux contre la grippe H1N1 en 2009 et la grippe H7N9 en 2013. En comparaison, il faut plusieurs mois pour produire des vaccins à base d’œufs.

 

Un rôle central dans la lutte contre l’Ebola

 

Le gouvernement américain a récemment octroyé un contrat à Medicago pour fabriquer des anticorps contre la maladie à virus Ebola dans son usine de production pilote de Québec pour une étude sur des primates non humains. La technologie utilisée peut rapidement produire un nombre élevé d’anticorps et gonfler les volumes de production pour accroître les réserves du monde entier.

 

À propos de Medicago


Medicago Ouvre une nouvelle fenêtrea été acquise par Mitsubishi Tanabe Pharma (Japon) en 2013, une transaction totalisant 357 M$. L’entreprise biopharmaceutique de stade clinique fabrique de nouveaux vaccins et des protéines thérapeutiques afin de traiter un vaste éventail de maladies infectieuses dans le monde.

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal