Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 17 juin 2014

Sony et Hydro-Québec unissent leur savoir-faire

Création de la coentreprise ESStalion

 

La multinationale japonaise Sony Corporation et Hydro-Québec, le plus grand producteur d’électricité du Canada, ont récemment lancé la coentreprise de recherche-développement Technologies Esstalion, qui concevra des systèmes de stockage d’énergie de grande capacité destinés aux réseaux électriques.

 

Photo d'un pylone électrique et texte indiquant ESStalion, Systèmes de stockage d'énergie de grande capacité

 

 « En jumelant notre savoir-faire à celui de Sony, nous croyons être en mesure de développer des systèmes performants de stockage de grande capacité ainsi que des matériaux de batterie adaptés aux besoins des réseaux électriques », affirme Thierry Vandal, président-directeur général d’Hydro-Québec.

Esstalion, dont le siège social est au Québec, bénéficiera ainsi de l’expertise d’Hydro-Québec en matière de batteries au lithium-ion et d’exploitation de réseaux électriques. Elle mettra aussi à profit les technologies de production de batteries rechargeables au phosphate de fer lithié à structure olivine mises au point par Sony, ainsi que ses systèmes modulaires hautement évolutifs.

 

Grâce à cette double expertise, Esstalion souhaite développer des systèmes de stockage d’énergie très sécuritaires et fiables, qui pourront être appliqués à grande échelle. L’entreprise testera aussi ces technologies dans un large éventail d’applications, notamment pour répondre à la demande en électricité lors de pointes de consommation et pour faciliter l’intégration d’énergies renouvelables aux réseaux.

 

 « Sony possède des capacités technologiques sans pareille dans le domaine des batteries […] Et les systèmes de stockage d’énergie de grande capacité pour réseaux électriques représentent un marché porteur d’avenir pour nos batteries. Je crois qu’en mettant à profit les connaissances et l’expertise technologique d’Hydro-Québec dans nos efforts de R-D, nous parviendrons à de bons résultats », fait remarquer Tomoyuki Suzuki, vice-président exécutif et dirigeant responsable du Device Solutions Business Group et de la plateforme RDS, Sony Corporation, et dirigeant mandataire et président de Sony Energy Device Corporation.

 

17 juin 2014

Partager

Contactez votre expert

Benoît Larouche

Directeur, Développement des affaires, New York