Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 21 décembre 2016

Thomas & Betts investit 19 M$ pour moderniser une usine au Québec

La société Thomas & Betts, filiale de la multinationale ABB, investira 19 M$ dans la modernisation de son usine de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Cette dernière est spécialisée dans la transformation de métal servant notamment à fabriquer des composants électriques tels que les boîtes d’interrupteurs.

 

Photo d'un faisceau de fils électriques

 

Pour réaliser ce projet, l’entreprise a bénéficié d’une aide financière de 1,5 M$ du gouvernement du Québec. « Nous sommes heureux d’être un partenaire de choix du gouvernement du Québec, lequel reconnaît nos efforts pour améliorer la compétitivité de nos sites manufacturiers québécois », indique Alain Quintal, vice-président à la fabrication et aux technologies de Thomas & Betts.

 

« Nous accompagnons les dirigeants de l’usine de Thomas & Betts depuis une dizaine d’années, explique Linda Bergeron, directrice de projets à la Direction des filiales de sociétés étrangères d’Investissement Québec. Pour ce projet, nous les avons d’abord rencontrés afin de bien définir leurs besoins et les enjeux auxquels ils faisaient face. Il fallait, par exemple, tenir compte du fait que les installations de Saint-Jean étaient en concurrence avec des usines-sœurs américaines et mexicaines du groupe ABB, dont certaines possèdent des capacités de production excédentaires. »

 

Après avoir évalué les solutions financières disponibles, Mme Bergeron leur a suggéré de faire appel au programme ESSOR, géré conjointement par Investissement Québec et le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec. Elle a ensuite aidé les dirigeants de Thomas & Betts à faire cheminer leur demande auprès des différents intervenants concernés en collaboration avec le Conseil économique du Haut-Richelieu.

 

« Le plan d’affaires bien ficelé, le savoir-faire de l’usine de Saint-Jean-sur-Richelieu, de même que le soutien octroyé par le gouvernement du Québec avec ESSOR, ont contribué à convaincre ABB d’investir dans l’ usine », poursuit Linda Bergeron. L’usine deviendra ainsi plus productive et compétitive, sera en mesure de répondre à la croissance future des ventes et pourra être encore plus présente sur le marché américain des composants électriques.

 

À propos de Thomas & Betts
Fondée en 1898 à New York, Thomas & Betts est membre du Groupe ABB depuis 2012. L’entreprise est chef de file mondial en conception, fabrication et commercialisation des composants essentiels au raccordement, à la distribution, à la transmission et à la fiabilité de la puissance électrique, pour les applications des secteurs industriels, de la construction et des services publics. Thomas & Betts a une cinquantaine d’usines aux États-Unis, en Europe, en Asie et au Canada. Près de 75 % de ses activités commerciales canadiennes sont concentrées au Québec, où elle possède un centre de distribution et six usines qui emploient plus de 1 400 personnes.

Découvrez dès maintenant comment nos experts filiales peuvent appuyer votre entreprise dans son expansion au Québec.

Partager

Contactez votre expert

Benoît Larouche

Directeur, Développement des affaires, New York