Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 18 juillet 2013

Les entreprises en technologies de l'information pourront profiter du crédit d’impôt pour le développement des affaires électroniques jusqu'en 2025

18 juillet 2013 - C'est ce que le gouvernement du Québec a annoncé le 11 juillet dernier. Le crédit d'impôt pour le développement des affaires électroniques (CDAE), administré par Investissement Québec, devait prendre fin le 31 décembre 2015, mais le gouvernement l'a bonifié et prolongé son application pour une période de 10 ans, jusqu'en 2025. Le crédit d'impôt remboursable de 30 % des salaires des employés admissibles est maintenu, mais le plafond de 20 000 $ par emploi passera à 22 500 $ à partir de 2016.

Photo d’un écran affichant des codes de programmation Web

À ce jour, plus de 400 entreprises québécoises et filiales de sociétés étrangères ont bénéficié de cette avantageuse mesure fiscale. Elle avait été mise en place en mars 2008 pour stimuler les investissements et soutenir la croissance des entreprises du secteur des technologies de l'information (TI) dans un contexte de forte concurrence internationale. Aujourd'hui, les TI constituent un pilier solide de l'économie québécoise.

 

Ce crédit d'impôt cible les entreprises spécialisées en TI qui rendent des services à des tiers. L'aide fiscale vise particulièrement les activités à forte valeur ajoutée, comme le développement de logiciels intégrés dans les systèmes informatiques, la conception de solutions de commerce électronique et même le développement de services de sécurité et d'identification.

 

Vous aimeriez profiter de cette aide fiscale? C'est possible! Cliquez ici pour en apprendre davantage et pour savoir si votre entreprise est admissible.

 

Partager

Contactez votre expert

Benoît Larouche

Directeur, Développement des affaires, New York