Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Corridor écoforestier de la rivière à l'Orme - Les ministres Pierre Arcand et Geoffrey Kelley annoncent l'acquisition d'un terrain de 31 hectares à Sainte-Anne-de-Bellevue

Montréal, le 9 août 2011 - Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, et le député de Jacques-Cartier, ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, ont annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente avec Investissement Québec afin d'acquérir, aux fins de conservation, un terrain de 31 hectares situé à Sainte-Anne-de-Bellevue, en bordure de la rivière à l'Orme. Une fois acquis, le terrain sera annexé au corridor écoforestier de la rivière à l'Orme, un des écoterritoires de la Ville de Montréal, qui en assurera la gestion. Les modalités finales sont présentement en phase de négociation.

 

« Il s'agit d'un terrain qui possède une très grande valeur écologique. En plus de préserver des habitats fauniques et de nombreuses espèces floristiques, dont certaines sont menacées, vulnérables ou susceptibles de le devenir, cette acquisition nous permet de protéger des milieux humides et d'assurer le maintien de leurs services écologiques. Elle nous permet également de consolider les efforts de conservation réalisés près du bassin versant de la rivière à l'Orme, une des dernières rivières à l'état naturel sur l'île de Montréal », a déclaré le ministre Arcand.

 

En effet, l'entente conclue entre le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs et Investissement Québec s'inscrit dans la continuité des investissements de plus de 2,6 millions de dollars consentis dans le cadre du programme Partenaires pour la nature en 2010, qui avaient permis à Canards Illimités Canada d'acquérir des propriétés totalisant quelque 60 hectares dans le secteur en amont du « parc nature » de l'Anse-à-l'Orme.

 

« C'est une excellente nouvelle pour l'ensemble des partenaires de ce projet, mais aussi, et avant tout pour les gens de l'ouest de l'île de Montréal. La protection de l'environnement leur tient à cœur et ils apprécient grandement la biodiversité offerte à l'Anse-à-l'Orme. Le rôle des espaces verts en milieu urbain est important, et ce sont les gens d'ici qui seront les premiers à en bénéficier », a pour sa part fait savoir le ministre Kelley.

 

Dans le sud du Québec, et tout spécialement en zone urbaine, la biodiversité subit de grandes pressions. L'entente annoncée aujourd'hui contribue aux efforts de protection des milieux naturels et des espèces au cœur de la région métropolitaine de Montréal. Par ailleurs, elle donne suite aux engagements affirmés dans le cadre du Sommet sur les villes et la biodiversité tenu en 2010 à Nagoya, au Japon, en parallèle de la 10Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique.

 

- 30 -

 

Information :

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal