Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Soutien à l'innovation et à la productivité dans le secteur manufacturier - Québec annonce une aide financière pour un projet de 111,2 M$ de l'entreprise Premier Tech

Rivière-du-Loup, le 7 mai 2012 -  Le premier ministre du Québec, Jean Charest, en compagnie du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Sam Hamad, et du député de Rivière-du-Loup et adjoint parlementaire du ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Jean D'Amour, annonce l'attribution d'une aide financière de 19,7 M$ à Premier Tech ltée. Cette entreprise québécoise est reconnue mondialement comme étant un chef de file dans ses sphères d'activité, soit les produits horticoles, les biotechnologies, les équipements industriels et les technologies environnementales. Le coût total du projet est évalué à 111,2 M$.

 

L'aide financière, allouée par le biais d'Investissement Québec, permettra à l'entreprise de réaliser un projet intitulé Programme FAIRE (Fabrication Avancée et Innovation pour Renforcer l'Excellence), et ce, afin d'assurer sa compétitivité à long terme. Ce programme sera déployé dans les trois groupes d'affaires de Premier Tech ltée, soit Technologies environnementales, Équipements industriels ainsi qu'Horticulture et Agriculture. Plus précisément, une contribution financière remboursable de 11,2 M$ sera versée pour accroître la capacité de production et moderniser les procédés de fabrication, alors qu'une contribution financière non remboursable de 8,5 M$ sera attribuée pour le volet innovation.

 

« Notre appui financier aidera l'entreprise à maintenir sa position concurrentielle sur le marché canadien, en plus de renforcer la présence du Québec à l'international. En permettant aux entreprises d'accéder à des infrastructures de fabrication de qualité et de poursuivre leurs activités de recherche et d'innovation, nous renforçons donc la compétitivité de l'économie québécoise. C'est avec fierté que nous appuyons une entreprise proactive qui répond aux exigences de la conjoncture actuelle en misant sur un projet de développement stratégique. La réalisation de ce projet permettra la création de 100 emplois et la consolidation de 1 000 emplois au Québec, dont 700 à Rivière-du-Loup », a déclaré le premier ministre Jean Charest.

 

L'entreprise ira donc de l'avant avec la réalisation de 34 projets d'investissement et de 20 projets d'innovation répartis dans ses trois principales places d'affaires au Québec, que l'on retrouve à Rivière-du-Loup, Joliette et Lachenaie. Elle procédera également à l'implantation de trois centres d'appel à Rivière-du-Loup et de nouvelles infrastructures manufacturières à Joliette.

 

« Le soutien financier accordé à Premier Tech s'inscrit dans les efforts de notre gouvernement d'encourager l'innovation et de soutenir la recherche. Dans le nouveau contexte d'affaires, les entreprises manufacturières qui se démarqueront pour accroître leur productivité sont celles qui sauront utiliser toutes les formes d'innovation, qu'elles soient technologique, organisationnelle ou sociale. La présence d'entreprises qui innovent et se réinventent sans cesse constitue un avantage indéniable pour le positionnement stratégique du Québec comme milieu pour faire des affaires », a déclaré le ministre Sam Hamad.

 

Depuis sa création en 1923, Premier Tech connaît une croissance soutenue de son chiffre d'affaires. Au cours des 10 dernières années, son personnel est passé de 1 200 à 2 300 équipiers au niveau mondial. Elle compte aujourd'hui 48 ports d'attache dans 18 pays et exploite 24 installations manufacturières.

Elle figure également parmi les entreprises phares du créneau Valorisation de la tourbe et des technologies agroenvironnementales, un des trois créneaux d'excellence du Bas-Saint-Laurent.

 

« L'annonce d'aujourd'hui reflète la préoccupation de notre gouvernement de soutenir les créneaux économiques prometteurs et de générer des emplois pour les populations locales. C'est en appuyant ce type d'initiative que le gouvernement démontre sa volonté d'encourager la productivité, de créer de la richesse dans les régions et de faire rayonner l'expertise d'ici à l'international », a indiqué le député Jean D'Amour.

 

« La réalisation de ce programme permettra à Premier Tech de continuer à innover dans ses produits, services et offres commerciales. Le tout s'accompagnant des investissements requis dans ses processus d'affaires, ses technologies de l'information et ses procédés de fabrication de pointe, lesquels visent ainsi à assurer sa compétitivité à long terme et de façon durable. Ce financement était essentiel pour nous, puisqu'il vient canaliser nos stratégies, nos efforts et nos investissements afin de positionner et de déployer l'entreprise dans un contexte économique de globalisation des marchés », a conclu Bernard Bélanger, président du conseil et chef de la direction de Premier Tech ltée.

 

À propos d'Investissement Québec

Investissement Québec a pour mission de favoriser la croissance de l'investissement au Québec, contribuant ainsi au développement économique et à la création d'emplois, et ce, dans toutes les régions. Cette société met au service des entreprises une gamme complète de solutions financières, notamment des prêts, des garanties de prêt et de l'investissement en capital-actions afin de les soutenir à tous les stades de leur développement. De plus, elle est responsable de l'administration de mesures fiscales et de la prospection

- 30 -

 

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse d'Investissement Québec, s'inscrire au fil RSS suivant : http://www.investquebec.com/fils/commu­niques/communiques.xml

 

Source(s) :

Hugo D'Amours
Attaché de presse
Cabinet du premier ministre
418 643-5321

 

Chantal Dolan
Attachée de presse
Bureau du député de Rivière-du-Loup et adjoint parlementaire au ministre des Ressources naturelles et de la Faune
418 868-0822

 

Information :

Investissement Québec

1 866 870-0437

 

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal