Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Centre-du-Québec et Mauricie - Les ministres Zakaïb et Blanchet rendent public le rapport de la Table pour le fonds de 200 M$ et annoncent un soutien à trois incubateurs

Bécancour, le 16 avril 2013 - La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, et le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie, M. Yves-François Blanchet, ont rendu public le rapport de la Table de diversification économique pour l'utilisation du fonds de 200 millions de dollars, dont la mise sur pied a été annoncée l'automne dernier, visant à soutenir la croissance des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie. Le rapport inclut l'analyse des forces économiques des deux régions, définit les grandes orientations, recommande un plan de diversification, donne des moyens pour stimuler l'entrepreneuriat et présente des projets structurants.   

 

« Les membres de la Table ont fait un travail extraordinaire, sous la coprésidence de Réjean Hardy et de Jean-Guy Paré. La qualité de ce rapport nous donne raison de vouloir confier davantage de pouvoirs aux régions pour leur propre développement économique », a tenu à souligner Élaine Zakaïb. « Le fonds constitue l'outil privilégié pour la mise en œuvre du plan de diversification économique proposé visant à redonner un nouveau souffle à l'économie des deux régions, comme nous nous y étions engagés. Il comporte des modalités avantageuses par rapport aux programmes existants, que ce soit sur le plan des clientèles admissibles, des taux d'aide bonifiés ou de la gestion qui est placée sous la responsabilité des deux régions. Je suis convaincue qu'il deviendra un levier formidable pour la concrétisation de projets porteurs et innovants capables de générer, d'ici cinq ans, des retombées évaluées à 1,2 milliard de dollars. »

 

« Ce fonds donne maintenant aux régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie les moyens d'accélérer leur diversification économique avec des projets structurants et créateurs d'emplois afin de bâtir une économie solide et compétitive », a ajouté Yves-François Blanchet. « Le fonds, qui procure de l'argent neuf, est créé par et pour le milieu et permettra de redynamiser des régions fragilisées. C'est ensemble que nous avons déterminé les orientations pour diversifier l'économie en proposant, notamment, des créneaux d'avenir et des solutions visant à générer des projets d'entreprises et d'investissement. C'est tout un travail qui a été accompli et je lève mon chapeau aux membres de la Table. Ils ont démontré que nos acteurs économiques sont capables de regarder en avant pour commencer dès maintenant à bâtir l'avenir. »

 

La création de ce fonds de diversification a été annoncée par le gouvernement du Québec en octobre 2012 pour redynamiser les régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie, touchées par la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2. C'est à ce moment qu'une table de diversification économique, composée d'intervenants des deux régions, a été mise en place.  Son rapport a été déposé officiellement aujourd'hui.

 

Un fonds aux modalités uniques

Le Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie est un levier financier particulier, efficace et accessible, qui vient favoriser la réalisation de projets structurants pour les deux régions. Ses modalités particulières le rendent plus accessible. Il vise à soutenir, comme recommandé dans le plan, les projets d'investissement de petites et moyennes entreprises (PME) liés à leur démarrage ou à leur croissance, la réalisation d'études de faisabilité menant à des projets d'investissement, la création de nouveaux produits ou procédés ainsi que la mise en place de services d'incubation ayant pour objectif l'essor d'entreprises innovantes. Le fonds s'adresse aussi aux entreprises étrangères ou aux filiales d'entreprises étrangères qui souhaitent s'implanter dans ces deux régions.

 

Le fonds vise les projets d'entreprises, dont celles de l'économie sociale, issus du secteur manufacturier ou du secteur tertiaire moteur, qui regroupe des entreprises à forte valeur ajoutée ou celles utilisant de nouvelles technologies, notamment celles des technologies de l'information et des communications. Sont également ciblées les entreprises du secteur primaire qui ont des projets de deuxième ou de troisième transformation ainsi que les projets majeurs des entreprises du secteur touristique. Les interventions financières se feront principalement sous forme de prêts, de garantie de prêts et de prises de participation.

 

Incubateurs d'entreprises

Par ailleurs, la ministre déléguée Élaine Zakaïb et le ministre Yves-François Blanchet ont confirmé l'intention du gouvernement du Québec d'appuyer financièrement trois incubateurs d'entreprises à Shawinigan, à Trois-Rivières et à Bécancour. Cette contribution pourra atteindre 25 % des coûts des projets en cours d'élaboration. La mise en œuvre d'une mesure spécifique d'aide aux incubateurs d'entreprises fait partie des orientations privilégiées par les membres de la Table de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie.

 

« La croissance et le dynamisme de l'entrepreneuriat local ne peuvent qu'avoir des effets salutaires et favoriser l'éclosion de nouvelles entreprises et la création d'emplois qui contribueront à diversifier le tissu industriel de ces deux régions », a mentionné Élaine Zakaïb.

 

« L'entrepreneuriat doit être mieux valorisé dans le Centre-du-Québec et en Mauricie », a déclaré Yves-François Blanchet. « Actuellement, dans ces régions, le taux d'entrepreneuriat est inférieur à celui du reste du Québec. Nous avons pourtant tout ce qu'il faut. Ce fonds et le plan de diversification qui l'accompagne constituent le coup de pouce attendu. »

 

Pour obtenir davantage d'information sur les modalités du Fonds de diversification économique des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie, consulter le www.economie.gouv.qc.ca/plancdqmauricie.

 

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse d'Investissement Québec, s'inscrire au fil RSS suivant : http://www.investquebec.com/­fils/communiques/communiques.xml

 

- 30 -

 

Sources : 

Danielle Rioux
Attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée à la Politique industrielle

et à la Banque de développement économique du Québec
Tél. : 418 691-5650
Cell. : 514 258-9078

 

Catherine Salvail

Attachée de presse

Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement,

de la Faune et des Parcs

Tél. : 418 521-3911

Cell. : 418 930-3343

 

Information :

Jean-Pierre D'Auteuil

Responsable des relations avec les médias - Mission Économie

Ministère des Finances et de l'Économie

Tél. : 418 691-5698, poste 4868

 

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal