Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Le gouvernement du Québec confirme une prise de participation de 20 millions de dollars au sein de l’entreprise Enerkem

Investissement Québec est fière d’avoir contribué à cet investissement de 20 millions de dollars.

Montréal, le 20 juin 2013 – La première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, ainsi que du ministre de la Sécurité publique et député de Verchères, Stéphane Bergeron, a confirmé un investissement gouvernemental de 20 millions de dollars au sein de l’entreprise québécoise Enerkem, sous la forme d’une prise de participation à son capital‑actions.

 

Enerkem fabrique des biocarburants et des produits chimiques verts à partir de matières résiduelles non recyclables. La participation du gouvernement du Québec annoncée aujourd’hui permettra d’appuyer la stratégie de croissance de l’entreprise, ainsi que le début de la phase commerciale de déploiement à grande échelle de sa technologie au Québec et ailleurs dans le monde.

 

« Enerkem est une entreprise prometteuse du secteur québécois des technologies propres, a souligné la première ministre. En devenant partenaire de cette entreprise, le gouvernement réitère son engagement à soutenir l’essor d’une économie plus verte et durable, qui profitera à l’ensemble des Québécois. Notre participation au financement d’Enerkem favorisera le maintien de ses activités au Québec et la création de centaines d’emplois spécialisés. »

 

En faisant construire au Québec plusieurs des modules qui composent ses usines de biocarburants, Enerkem contribue à bâtir une toute nouvelle infrastructure manufacturière verte au Québec. Pour son usine d’Edmonton, en Alberta, dont la construction sera complétée d’ici peu, les retombées économiques au Québec sont évaluées à 29 millions de dollars. L’entreprise développe aussi un projet similaire à Varennes, en Montérégie. D’ici 2015, ce sont donc 390 emplois directs et indirects qui seront créés au Québec grâce aux différents projets d’Enerkem.

 

« Enerkem est une entreprise québécoise de calibre international, dont la capacité d’innover a une incidence positive sur plusieurs secteurs stratégiques de notre économie, entre autres le secteur manufacturier, a déclaré la ministre déléguée Élaine Zakaïb. Le gouvernement entend d’ailleurs favoriser le verdissement de ce secteur, notamment par l’entremise de sa politique industrielle qui verra le jour dans les prochains mois. En ce sens, Enerkem s’avère une alliée précieuse de la croissance de l’économie québécoise réalisée en fonction des principes du développement durable. »  

 

« Avec l'usine d'Ethanol Greenfield, le projet de biométhanisation de la Société d’Économie Mixte de l’Est de la Couronne Sud inc. et l'usine d'Enerkem, dont il est question aujourd'hui, la ville de Varennes se positionne pour devenir une référence dans le domaine du développement durable et un véritable pôle d'innovation en matière d'énergie verte et renouvelable, s’est réjoui le ministre de la Sécurité publique et député de Verchères, Stéphane Bergeron. C’est avec une grande fierté que nous contribuons à la croissance de cette entreprise qui évolue dans un secteur clé de notre économie. Enerkem participera avec force à l’essor économique de Varennes, notamment par la création de nombreux emplois spécialisés. »

 

Enerkem exploite un centre de recherche et une usine pilote à Sherbrooke, ainsi qu’une usine de démonstration située à Westbury, en Estrie. L’entreprise emploie en tout 120 personnes au Québec, dont une cinquantaine à son siège social, à Montréal. Elle a mis au point et perfectionné une technologie exclusive qui lui permet de produire du méthanol et de l’éthanol à partir de matières résiduelles non recyclables et non compostables.

 

Cette technologie peut s’appliquer à n’importe quel résidu de biomasse, dont les biomasses urbaines (comme les déchets) qui, autrement, seraient enfouies. À titre d’exemple, une tonne de déchets transformée selon la technologie d’Enerkem permet de produire environ 380 litres d’éthanol.

 

« Enerkem est l’une des rares entreprises au monde à avoir mis au point une technologie ouvrant la voie à la valorisation des matières résiduelles non recyclables en les convertissant en éthanol et en produits chimiques renouvelables, a mentionné le président et chef de la direction d’Enerkem, Vincent Chornet. La technologie et les usines d’Enerkem contribuent à la diversification des sources d’énergie et à la fabrication de produits plus écologiques, tout en offrant une solution de rechange durable à l’enfouissement. L’appui du gouvernement du Québec nous permettra de poursuivre notre croissance au Québec et ailleurs dans le monde, et d’accroître notre contribution à l’environnement. »

 

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse d'Investissement Québec, s'inscrire au fil RSS suivant : http://www.investquebec.com/­fils/communiques/communiques.xml

 

-30-

 

Source et information :

Investissement Québec 

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal