Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Le gouvernement du Québec donne le feu vert au projet de Mine Arnaud

Sept-Îles, le 16 mars 2015 – Le ministre de l'Énergie et des Ressources Naturelles, ministre responsable du Plan Nord et de la région de la Côte-Nord, M. Pierre Arcand, le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, et le ministre délégué aux Mines, M. Luc Blanchette, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Québec a autorisé la délivrance du certificat d'autorisation du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) à Mine Arnaud pour son projet d'exploitation d'un gisement d'apatite.

 

« Concrètement, cette annonce signifie que l'entreprise a fait ses devoirs et remplit les exigences nécessaires afin de poursuivre la mise en œuvre de ce projet minier majeur. Je me réjouis de cette excellente nouvelle pour les résidents de Sept-Îles », a souligné le ministre Arcand. « Il s'agit également d'un bel exemple de projet que nous désirons voir se réaliser avec le Plan Nord : des projets porteurs, créateurs de richesse et d'emplois qui profiteront aux communautés locales, mais également à tout le Québec ». Le ministre a également rappelé qu'il souhaite faire du Plan Nord un projet exemplaire de développement durable qui concilie les aspects économiques, environnementaux et sociaux, soulignant qu'au cœur de cette démarche, se trouve la concertation entre les différents partenaires, que ce soient les populations locales, les communautés autochtones ou les représentants de l'entreprise privée.

 

Issu d'un partenariat entre Investissement Québec et YARA International ASA, le projet de Mine Arnaud est évalué à plusieurs centaines de millions de dollars. Il vise l'exploitation d'un gisement d'apatite situé dans le canton Arnaud, dans la municipalité de Sept-Îles. Ce projet permettra la création de 330 emplois permanents pendant une période de 28 ans ainsi que la création de près de 1000 emplois pendant les deux années
de construction.

 

Au cours de l'année 2015, l'équipe de Mine Arnaud commencera la phase d'ingénierie de détail. Durant ce processus, des travaux sur le terrain sont à prévoir afin de recueillir de l'information, notamment en ce qui a trait aux caractéristiques des sols en place, du ruisseau Clet et de son embouchure dans la baie des Sept Îles. Des travaux de déboisement devront aussi être réalisés pour procéder à l'arpentage de certaines composantes du projet, mais également pour l'aménagement d'une route d'accès temporaire au site. La phase de construction est prévue pour le printemps 2016.

 

« Le projet de Mine Arnaud vient de franchir une étape déterminante pour la réalisation de sa mine d'apatite et procurera d'ici deux ans des emplois de qualité à quelque 330 travailleurs de la région. Sept-Îles possède un grand bassin de main-d'œuvre qualifiée dans le secteur minier. Un projet comme celui de Mine Arnaud a tout pour mobiliser les citoyens de la région. Imaginez les retombées que cela engendrera pour Sept-Îles et la Côte-Nord », a déclaré le ministre Blanchette. Il a également rappelé la qualité exceptionnelle du minerai de ce gisement.

 

« Compte tenu des mesures d'atténuation prévues, des 17 engagements supplémentaires pris par Mine Arnaud répondant spécifiquement aux recommandations du BAPE et des 11 conditions spécifiques ajoutées à l'autorisation gouvernementale, dont certaines sont inscrites dans un décret pour la première fois, nous concluons que ce projet d'exploitation de mine est acceptable. En plus de s'assurer que le promoteur respecte ses engagements, nous veillerons à ce que ce projet soit réalisé selon les meilleures pratiques environnementales et dans le plus grand respect de la population. Enfin, nous allons continuer à travailler de concert avec le promoteur et les citoyens afin d'assurer le respect de nos principes et de nos lois en matière d'environnement », a affirmé le ministre Heurtel.

 

«Au cours des derniers mois, l'équipe de Mine Arnaud a travaillé sans relâche afin que le projet atteigne, voire dépasse, les conditions environnementales exigées par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Mine Arnaud franchit donc un pas de plus vers la réalisation de son projet de mine d'apatite grâce à la délivrance de ce certificat d'autorisation », a indiqué le président-directeur général d'Investissement Québec, M. Pierre Gabriel Côté.

Pour recevoir les communiqués d'Investissement Québec en temps réel, inscrivez-vous au fil RSS suivant :
http://feeds.feedburner.com/IQcommuniquesLien ouvrant une nouvelle fenêtre

 

 

-30-

Information

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal