Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Appui financier à deux entreprises de la Montérégie pour leurs projets d'innovation et d'exportation

Saint-Bruno-de-Montarville, le 22 juin 2018 - (DEC) Les gouvernements du Québec et du Canada accordent des aides financières globales de 3,2 M$ à Tecnar Automation, de Saint-Bruno-de-Montarville, et à Labplas, de Sainte-Julie, pour leur permettre de poursuivre leurs activités d'innovation et de développement sur les marchés étrangers. Les projets qui seront réalisés par ces deux entreprises de la région de la Montérégie représentent des investissements totalisant 4,85 M$.

 

Sur la photo : Yvon Pépin et Jean Ellyson d'Investissement Québec

 

La députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, au nom de la vice première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et le député fédéral de Montarville, M. Michel Picard, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), l'honorable Navdeep Bains, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

 

Tecnar Automation prévoit réaliser des vitrines technologiques en Asie et en Europe pour faire connaître ses produits. Pour appuyer ce projet, évalué à 1,55 M$, une contribution non remboursable de 350 000 $ ainsi qu'un prêt sans intérêt de 100 000 $ ont été consentis par le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), par l'entremise du programme Créativité Québec, tandis qu'une contribution remboursable de 200 000 $ est accordée par DEC en vertu de son Programme de développement économique du Québec (PDEQ).

 

Le projet d'investissement de Lapblas, qui mènera à la création d'une vingtaine d'emplois, vise l'acquisition et la création de plusieurs équipements de production innovants en lien avec l'intelligence artificielle. L'entreprise mettra également en œuvre des activités de commercialisation à l'international dont le marketing intelligent afin de mieux soutenir et continuer son expansion dans les 56 pays où ses produits sont distribués. Pour appuyer ce projet, évalué à 3,3 M$, un prêt sans intérêt de 900 000 $ sera versé par le MESI, par l'entremise du programme ESSOR, un prêt de 900 000 $ a été consenti par Investissement Québec à même ses fonds propres, tandis que DEC a versé une contribution remboursable de 750 000 $ en vertu du PDEQ.

 

Citations :

 

« Par ses entreprises, ses parcs industriels et ses centres de recherche, la Montérégie joue un rôle majeur dans le développement industriel du Québec. En accompagnant nos entrepreneurs dans leurs projets et en favorisant leur rayonnement commercial au-delà de nos frontières, le Québec prend les moyens de se distinguer davantage sur la scène internationale. Notre gouvernement est fier d'appuyer ces deux PME qui souhaitent accroître leur compétitivité dans un contexte de mondialisation des marchés. »

 

Lucie Charlebois, députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

 

« En innovant et en partant à la conquête de nouveaux marchés, les entreprises accroissent souvent leur part de marché. Il est vrai. Mais elles font beaucoup plus : elles améliorent la qualité des emplois qu'elles créent, repoussent les limites de toute leur industrie, font croître notre économie. Je me réjouis de l'appui financier de DEC à ces deux entreprises dont l'audace nous propulse tous. »

 

Michel Picard, député fédéral de Montarville

 

« Exporter, c'est vendre des biens et des services, mais c'est aussi promouvoir un savoir faire et un talent québécois. Favoriser les projets d'exportation s'inscrit dans la vision économique que nous avons pour tout le Québec. D'ailleurs, cela fait partie des objectifs de la Stratégie québécoise de l'exportation 2016 2020, laquelle vise à aider nos entreprises à faire leur marque sur un marché mondial très compétitif. Il ne fait aucun doute que Tecnar Automation et Labplas continueront de se démarquer à l'international grâce à leur expertise et leurs produits innovants. »

 

Dominique Anglade, vice première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

 

« En se dotant du Plan pour l'innovation et les compétences, le gouvernement du Canada a mis en place une approche ambitieuse pour soutenir les entreprises canadiennes innovantes qui, comme Tecnar Automation et Labplas, trouvent de nouvelles façons de créer de la valeur et cherchent à conquérir de nouveaux marchés. C'est un engagement ferme pour la création d'emplois durables et pour la prospérité de la collectivité. »

 

L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC

 

« À Investissement Québec, notre priorité est d'amener nos entrepreneurs à se dépasser pour connaître le succès. C'est pourquoi nous avons participé au projet de Labplas, un manufacturier innovant dont la réputation n'est plus à faire. Son projet démontre clairement un virage vers l'industrie 4.0, un important facteur de succès dans notre économie. »

 

Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d'Investissement Québec

 

« Après presque trente années de travail acharné à développer quatre familles de produits avec l'aide du Conseil National de Recherche du Canada, Tecnar entre maintenant dans une phase de maturation et de pénétration des marchés internationaux durant laquelle son positionnement passera de celui d'une entreprise innovante à une entreprise partenaire dans la productivité de ses clients. Pour réaliser cette mission, tout doit être repensé pour optimiser l'adéquation entre les besoins du marché et l'expérience qu'offrent les produits de l'entreprise, en partant avec l'image de la marque jusqu'à la documentation technique. Afin d'accélérer le volet commercial de cette métamorphose que nous prévoyons d'ici cinq ans, nous déployons actuellement une stratégie ambitieuse de mise en marché basée sur le concept de la vitrine technologique. Celle-ci n'aurait pas pu être réalisée sans le support des deux paliers de gouvernements. »

 

Alexandre Nadeau, directeur général, Tecnar

 

« Œuvrant depuis plus de 30 ans dans une industrie hautement compétitive qui dessert des marchés pointus d'analyse, ce plan d'investissements sur trois ans permettra à Labplas de demeurer une référence et l'un des leaders dans plus de 50 pays à travers le monde et de continuer à viser encore plus haut ainsi qu'à y représenter fièrement le Québec et le Canada. »

 

Danielle Lafond, présidente, Labplas

Faits saillants :

 

  • Tecnar Automation conçoit et développe des senseurs de pointe destinés à la gestion et à la surveillance des processus industriels, principalement dans les secteurs de la sidérurgique et du transport. L'entreprise offre quatre gammes de produits hautement spécialisés : soudage automatisé de tuyauterie haute pression, senseurs de projection à froid et de projection thermique, senseurs ultrasonores sans contact et spectromètres LIBS.
  • Labplas fabrique des produits d'échantillonnage répondant à des besoins très pointus d'analyse, de salubrité et de composition, dans les industries agroalimentaires, pharmaceutiques, médicales, chimiques, vétérinaires et environnementales.
  • Le programme Créativité Québec a pour objectifs d'encourager l'essor d'une culture de l'innovation; de favoriser les partenariats entre les universités, les centres de recherche et les entreprises; d'appuyer les entreprises dans le développement de nouveaux produits ou de procédés et dans l'amélioration de produits ou de procédés existants.
  • Le programme ESSOR vise à appuyer des projets d'investissement réalisés au Québec par des entreprises québécoises ou internationales, dans une perspective d'accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d'emplois et de développement durable.
  • La Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020 vise à soutenir la croissance des exportations de biens et de services des entreprises québécoises. Rappelons qu'un montant de 536,8 millions de dollars a été attribué sur quatre ans pour la mise en œuvre de la Stratégie.
  • Pour en savoir davantage sur DEC et ses priorités, consultez le Plan ministériel 2018-2019 ou visitez le www.dec-ced.gc.ca.

- 30 -

 

Information

Investissement Québec

1 844 474-6367

Partager

Contactez votre expert

Isabelle Fontaine

Directrice principale, Affaires publiques et gouvernementales, Montréal

Contactez votre expert

Isabelle Fontaine

Directrice principale, Affaires publiques et gouvernementales, Montréal