Archives SGF

Retourner à la liste des archives SGF

La SGF confirme une entente de financement avec Mine Agnico-Eagle

Montréal, le 7 avril 2010 — La Société générale de financement du Québec (SGF) annonce aujourd'hui l'octroi d'un prêt de 20 millions de dollars US à Mine Agnico-Eagle Limitée, la plus importante entreprise minière en exploitation au Québec actuellement. Cette transaction prend la forme d'un billet à terme non garanti, pour une durée de 7 ans, portant intérêt au taux de 6,13 %.

 

Mine Agnico-Eagle est une société minière aurifère internationale à fort potentiel de croissance. Elle exerce aussi des activités d'exploration au Canada, en Finlande, au Mexique et aux États-Unis. « Nous sommes heureux d'appuyer la plus importante entreprise minière d’extraction et de production d’or au Québec. Ce genre de partenariat permet de développer et de concrétiser des projets miniers structurants pour l'économie québécoise », de déclarer le président-directeur général de la SGF, M. Pierre Shedleur.

 

La SGF participe ainsi à un projet qui assure de l'emploi à plus 2 000 personnes travaillant dans trois usines au Québec ainsi qu’à la mine Meadowbank au Nunavut, et à la consolidation de 700 emplois indirects chez les fournisseurs de l'entreprise au Québec engendrant ainsi une masse salariale annuelle de près de 190 millions de dollars.

 

Selon des données récentes, il existe environ 400 mines d'or en activité dans le monde. Aujourd'hui, le total de la production minière mondiale d’or est relativement stable, ayant atteint en moyenne 2 525 tonnes par an au cours des 5 dernières années. Les installations d'Agnico-Eagle produiront 1,2 million d'onces d'or en 2010, ce qui représente une augmentation de 139 % par rapport au niveau de production de 2009.

 

À propos de la SGF

La Société générale de financement du Québec (sgfqc.com), holding industriel et financier, a pour mission de réaliser des projets de développement économique, notamment dans le secteur industriel, en collaboration avec des partenaires et à des conditions de rentabilité normales, conformément à la politique de développement économique du gouvernement du Québec. Dans le cadre de son mandat, la SGF est autorisée par le gouvernement du Québec à déborder de son rôle traditionnel d’investisseur au capital-actions pour offrir des solutions financières supplémentaires comme le prêt, la débenture ou l’investissement en capital-actions privilégié.

 

-30-

 

Information :

Sophie Alarie, conseillère principale

Communications et relations avec les médias

514 876-9368

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal