Archives IQ

Retourner à la liste des archives IQ

Le gouvernement du Québec accorde 8,1 M$ à l’entreprise Claude Forget inc.

Saint-Faustin-Lac-Carré, le 5 février 2007 - Le député d'Argenteuil et responsable de la région des Laurentides, M. David Whissell, annonce, au nom du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M. Raymond Bachand, qu'une aide financière de 8,1 M$ est attribuée à Claude Forget Inc. (CFI), une importante scierie dans la région du Mont-Tremblant.

Ce soutien, versé par l'intermédiaire d'Investissement Québec, servira à plusieurs fins. Une partie de l'aide financière sera utilisée pour renflouer le fonds de roulement de CFI et pour acquérir 100 000 m3 de bois additionnel. Ce financement est composé d'un prêt à terme de 2,8 M$ et d'une garantie de marge de crédit de 3,2 M$. La somme restante constitue un prêt à terme de 2,1 M$, qui permettra à CFI de faire l'acquisition de nouveaux équipements qui amélioreront sa productivité.

« La réalisation de ce projet permettra de maintenir les 115 emplois de la scierie CFI de Saint-Faustin-Lac-Carré, qui est l'un des importants employeurs des Hautes-Laurentides », a souligné le député d'Argenteuil.

CFI est une entreprise familiale de quatrième génération. Avec des ventes de 37,8 M$ en 2005, CFI est l'un des principaux leaders du développement économique dans la MRC des Laurentides. L'entreprise se classe d'ailleurs parmi les premières scieries au Québec en matière de performance.

 

« La direction de Claude Forget Inc. est très heureuse de l'entente financière qui est annoncée aujourd'hui. Elle considère celle-ci comme un signe de confiance de ses grands partenaires financiers face à elle et à ses réalisations, alors que le domaine forestier traverse la pire crise de son histoire », a déclaré M. Gilles Forget, président de Claude Forget Inc.

« L'industrie forestière québécoise connaît une période qui nécessite une amélioration de la productivité, un contrôle accru des coûts de production et une adaptabilité de la production aux demandes du marché. C'est ce que le projet de CFI permettra de concrétiser par, entre autres, l'acquisition d'équipements. Le gouvernement du Québec est donc particulièrement fier de l'appuyer », a conclu M. Whissell.

Le programme Soutien à l'industrie forestière (PSIF) d'Investissement Québec vise à soutenir la consolidation, l'investissement et la modernisation des entreprises du secteur forestier, soit les entreprises d'aménagement forestier (récolte et travaux sylvicoles), les entreprises de pâtes et papiers et les entreprises de transformation du bois.

 

Cette annonce fait suite au dévoilement du nouveau plan de soutien au secteur forestier, qui a eu lieu le 20 octobre dernier, à Trois-Rivières. Rappelons que ce plan prévoit des investissements totaux de 721,8 M$. Il comprend quatre volets, soit le soutien aux travailleurs (54,8 M$), le soutien aux communautés (45 M$), une nouvelle approche de la gestion forestière (197 M$) et le financement des entreprises (425 M$).

 

- 30 -

 

Information :

Investissement Québec

1 866 870-0437

 

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal