Archives IQ

Retourner à la liste des archives IQ

Création de plus de 200 emplois en Montérégie - Le gouvernement du Québec annonce l'attribution d’un prêt à Viandes Paquette pour un projet de 16,6 M$

Henryville, le 17 janvier 2011 -  Le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Clément Gignac, et la députée de Laporte, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Montérégie, Nicole Ménard, annoncent le consentement d'un prêt de 3 M$ à l'entreprise Viandes Paquette pour la construction d'une nouvelle usine de transformation dans le cadre d'un projet d'investissement de 16,6 M$. Ce projet permettra la création de plus de 200 emplois dans la région de la Montérégie.

 

« L'implantation de cette nouvelle usine en Montérégie s'inscrit dans la continuité des efforts déployés par l'ensemble des acteurs de la transformation alimentaire de cette région, réunis au sein du créneau d'excellence ACCORD Bioalimentaire, pour consolider son rôle de leader en innovation alimentaire, a mentionné Clément Gignac. Notre gouvernement est fier de soutenir les entreprises dynamiques comme Viandes Paquette dans leur croissance. De cette façon, nous contribuons à faire du Québec un territoire prospère, créateur de richesse et d'emplois pour sa population. »

 

Le projet de 16,6 M$ de Viandes Paquette s'ajoute à un second projet mené en parallèle, à savoir l'agrandissement de l'épicerie indépendante Pasquier - Tout en fraîcheur de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui créera une centaine d'emplois.

 

« L'appui stratégique de notre gouvernement à ces investissements majeurs que s'apprêtent à réaliser les frères Guy et Robert Paquette permettra, notamment, la création de 209 nouveaux emplois au cours des trois prochaines années. En comptant les 31 emplois actuels de la première usine de Viandes Paquette, en activité depuis 1974, l'entreprise sera appelée plus que jamais à jouer un important rôle structurant dans la croissance économique de la région. C'est tout à l'honneur des frères Paquette, entrepreneurs qui contribuent par leur audace à la vitalité d'un important secteur de la Montérégie », a ajouté Nicole Ménard.

 

Viandes Paquette, entreprise familiale en exploitation depuis 27 ans dans le même bâtiment, déménage dans de nouvelles installations. Les plans du nouveau bâtiment ont été conçus par les frères Paquette, des gens qui travaillent dans l'industrie de la viande de père en fils depuis plus de 50 ans. L'usine est dotée d'équipements neufs, dont plusieurs ont été fabriqués spécialement pour l'entreprise. Cette dernière répond aux normes élevées de sécurité sanitaire du système Hazard Analysis Critical Control Point (HACCP), administré par le gouvernement fédéral.

 

La nouvelle installation de Viandes Paquette est la première au Canada à posséder une centrale thermique qui fonctionne à l'ammoniaque et au glycol, ce qui élimine le recours au fréon, nuisible à la couche d'ozone. L'intégration d'un système de récupération d'eau permet aussi d'économiser des milliers de mètres cubes d'eau par année. De plus, les appareils de plomberie de l'usine sont munis de valves électriques pour réduire la consommation d'eau. « L'objectif consistait à revoir dans les moindres détails chacun des composants afin d'améliorer la qualité et les performances énergétiques du bâtiment dans le but avoué de réduire notre impact sur l'environnement », a tenu à préciser Guy Paquette, président de Viandes Paquette.

 

À propos de Viandes Paquette

L'entreprise Viandes Paquette se spécialise dans la transformation des viandes de bœuf, de porc, de poulet et de veau, principalement en portions contrôlées. Cette diversité de produits frais et surgelés fait de Viandes Paquette un fournisseur clé en main pour les gens du secteur HRI (hôtel, restaurant et institution) et les commerces au détail. Une grande partie du découpage des viandes est effectuée par des équipements automatisés, ce qui permet d'obtenir des coupes de viande des plus précises. Emballés sous vide, les produits sont surgelés très rapidement, ce qui empêche la cristallisation de la viande et qui favorise le maintien d'une qualité supérieure.

 

À propos de la contribution financière versée

La contribution financière de 3 M$ versée par le gouvernement provient du Programme d'appui stratégique à l'investissement (PASI), administré par Investissement Québec. Ce programme a pour objectif de favoriser des investissements qui visent la consolidation d'un secteur dans lequel le Québec possède des avantages concurrentiels ainsi que la mise au point de produits qui se démarquent par leur caractère innovateur et leur potentiel commercial.

 

À propos du créneau d'excellence ACCORD Bioalimentaire

Le créneau d'excellence ACCORD Bioalimentaire de la Montérégie regroupe plusieurs filières interreliées tout au long de la chaîne de valeur, de la production primaire à la transformation. Grâce à la position géographique stratégique de la région, l'essor du secteur de la distribution renforce la synergie de l'ensemble des acteurs de cette chaîne de valeur.

 

-30-

 

Sources :

Jolyane Pronovost
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation
418 691-5650

 

André Poirier
Conseiller politique
Cabinet de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Montérégie
450 672-1885

 

Renseignements :

Nancy-Sonia Trudelle
Responsable des relations avec les médias
Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation
418 691-5698, poste 3710

 

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Chantal Corbeil

Porte-parole médias et conseillère en affaires publiques, Montréal

514 873-7161

Contactez votre expert

Chantal Corbeil

Porte-parole médias et conseillère en affaires publiques, Montréal

514 873-7161