Archives IQ

Retourner à la liste des archives IQ

Le gouvernement du Québec soutient le Groupe RCM inc. - Les contenants multicouches et les pellicules de plastique au cœur d’un projet alliant économie, solidarité sociale et environnement

Québec, le 24 novembre 2009 - A l'occasion d'une conférence de presse organisée par la société sans but lucratif Groupe RCM inc. dans son usine de Yamachiche, les sociétés d'État RECYC-QUÉBEC et Investissement Québec ainsi que le député de Maskinongé, monsieur Jean-Paul Diamond, ont annoncé leur offre de soutien financier à la réalisation du projet de recyclage des contenants multicouches et des sacs de plastique. Ce projet, qui représente un investissement total de 3,5 M$, est la manifestation concrète d'une collaboration de partenaires privés et publics qui permet d'allier développement économique régional et environnement.

 

Dès le printemps 2010, l'usine de Groupe RCM à Yamachiche mettra en place une nouvelle ligne de transformation qui permettra de recycler des matières résiduelles jumelant plastique et carton, telles que des emballages multicouches de jus, lait, vin, soupe ou bouillon fabriqués par Tétra Pak, des contenants en carton utilisés pour les produits laitiers (lait et crème) et les jus, de même que les sacs et les pellicules de plastique.

 

Motivés par la possibilité de mettre en valeur au Québec de nouvelles matières résiduelles, RECYC-QUÉBEC subventionne le projet à hauteur de 300 000 $, Investissement Québec garantit à 60 % un prêt de 1 800 000 $ et le Chantier de l'économie sociale accorde un prêt de 300 000 $. Un soutien qui, jumelé à celui du secteur privé soit Tetra Pak Canada, A. Lassonde inc. et Natrel, permettra au Groupe RCM inc, qui emploie des personnes ayant des limitations physiques ou intellectuelles, de créer 25 nouveaux emplois et de transformer des emballages jusqu'ici problématiques pour les centres de tri en une matière à forte valeur ajoutée.

 

« C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous avons appuyé, par l'intermédiaire d'Investissement Québec, ce projet novateur qui fera du Groupe RCM de Yamachiche un véritable précurseur dans le recyclage des emballages multicouches au Québec. D'autant plus qu'il s'agit d'une initiative impliquant des ressources publiques et privées de même que des personnes ayant des limitations physiques et intellectuelles qui se donnent la main pour la réalisation d'un projet s'inscrivant parfaitement dans l'esprit de la nouvelle politique québécoise de gestion des matières résiduelles », a ajouté le député de Maskinongé, monsieur Jean-Paul Diamond.

 

La présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC, madame Ginette Bureau, commente : « Avec des projets comme celui-ci, nous pourrons améliorer nos performances en gestion des matières résiduelles, souligner l'importance du développement de la notion de responsabilité élargie des producteurs et rendre encore plus profitables les gestes des citoyens, des municipalités, des entreprises et de nos recycleurs. C'est une grande avancée technologique au Québec et RECYC-QUÉBEC n'a pas hésité à s'y associer. Je salue donc cette initiative et la détermination des gens qui ont collaboré au projet ».

 

Cette nouvelle technologie va permettre à un grand nombre de centres de tri du Québec et du Canada d'acheminer les contenants multicouches, sacs et pellicules de plastique que la collecte sélective leur amène, vers cette chaîne de traitement spécifique qui les transformera en granules au moyen d'un procédé développé par le Groupe RCM en collaboration avec le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ).

 

Une fois triées, ces matières subiront un traitement thermocinétique afin d'être transformées en résine qui sera conditionnée pour obtenir un produit fini sous forme de granules 100 % post consommation. Ce produit fini offrira de nombreuses voies d'exploitation telles que la fabrication de pots à fleurs, de matériaux de construction ou d'agent de remplissage et sera vendu aux entreprises de transformation et de fabrication de produits divers.

 

Au lendemain de l'annonce du nouveau projet de politique de gestion des matières résiduelles au Québec et de son plan d'action 2010-2015, le caractère novateur de ce projet amène déjà des pistes de solutions solides qui permettront d'atteindre l'objectif de recycler 70 % du papier, du carton et du plastique générés dans nos matières résiduelles. Une étape importante dans le processus est donc déjà bien amorcée.

 

À propos d'Investissement Québec et RECYC-QUÉBEC

Investissement Québec a pour mission de favoriser la croissance de l'investissement au Québec, contribuant ainsi au développement économique et à la création d'emplois, et ce, dans toutes les régions. Depuis sa création, la Société a permis la réalisation de projets d'investissements de près de 50 milliards de dollars et la création de près de 170 000 emplois.

 

Depuis bientôt 20 ans, la société d'État RECYC-QUÉBEC oriente, met en œuvre et coordonne des activités visant la mise en valeur des matières résiduelles en assurant la gestion de programmes, en développant les connaissances pertinentes et en mobilisant les différents acteurs, afin de réduire la génération de matières résiduelles et de diminuer les quantités à éliminer. Elle est l'organisme désigné pour coordonner les activités de mise en valeur prévues à la Politique québécoise sur la gestion des matières résiduelles.

 

-30-

 

Information :

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal