Archives IQ

Retourner à la liste des archives IQ

Création de 70 emplois à Lebel-sur-Quévillon - Québec annonce un soutien de trois millions de dollars à Ressources Breakwater

LEBEL-SUR-QUÉVILLON, le 15 mars 2010  - Le ministre responsable des Affaires autochtones et, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Corbeil, annonce, au nom du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M. Clément Gignac, et au nom du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad, l'octroi d'un soutien de 3 M$ à Ressources Breakwater pour la préparation de la relance de la mine Langlois, une mine de zinc située à proximité de Lebel-sur-Quévillon. Était aussi présent pour cette annonce le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune et ministre responsable de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean et de la région de la Côte-Nord, M. Serge Simard.

De cette somme, un prêt de 2,2 M$ est accordé par l'entremise du programme Renfort, administré par Investissement Québec. Ce prêt permet de compléter le financement d'un projet de 4,8 M$ qui vise à construire deux rampes pour faciliter l'accès à la mine. De plus, une contribution de près de 830 000 $ est octroyée par Emploi-Québec, dans le cadre des Projets économiques d'envergure, pour la mise en œuvre d'un plan de formation destiné aux 30 nouveaux travailleurs qui se joindront à l'équipe de Ressources Breakwater, à la mine Langlois. L'entreprise investit également une somme de près de 830 000 $ dans ce plan de formation, dont le financement totalise 1,6 M$.

« Nous sommes très heureux de soutenir le projet de Ressources Breakwater, qui permettra la création de 70 emplois durant la construction des deux rampes d'accès, dans la région de Lebel-sur-Quévillon, une ville qui a malheureusement été fort éprouvée par la conjoncture économique des dernières années », a fait savoir le ministre Clément Gignac. « Notre investissement est une manifestation concrète des préoccupations de notre gouvernement et des stratégies que nous mettons de l'avant pour accompagner les entreprises qui assument un véritable leadership dans le développement des régions-ressources du Québec », a-t-il ajouté.

« La pertinence du projet de Ressources Breakwater a facilité la mobilisation de partenaires telles la Société de développement de la Baie-James et la Municipalité de Baie-James, qui se sont jointes à Investissement Québec pour compléter le financement. Leur appui a permis la création des emplois liés à la construction des rampes et a rapproché la mine Langlois d'une réouverture fort prometteuse pour la main-d'œuvre de la région », a tenu à souligner le ministre Pierre Corbeil.

Ressources Breakwater est une société minière qui exploite plusieurs gisements de zinc dans les Amériques. Le projet de construction des nouvelles rampes d'accès prépare une relance de la mine Langlois qui, lorsqu'elle fonctionne à plein régime, peut employer jusqu'à 250 personnes.

« L'appui du gouvernement du Québec à Ressources Breakwater s'inscrit dans notre volonté de favoriser la productivité et la compétitivité des entreprises, en encourageant les investissements en immobilisation et l'amélioration continue des compétences de la main-d'œuvre. En contribuant aux projets de Ressources Breakwater, nous venons appuyer la relance des activités de la mine Langlois, y faciliter la création d'emplois et permettre à des travailleurs d'acquérir les connaissances nécessaires à l'utilisation d'équipements spécialisés. Nous venons également soutenir l'activité économique à Lebel-sur-Quévillon », a indiqué le ministre Sam Hamad.

« Je me réjouis de cet important investissement qui permet la réouverture de la mine Langlois à Lebel-sur-Quévillon, démontrant ainsi la ferme volonté de notre gouvernement d'assurer une occupation dynamique de son territoire. Ce projet s'inscrit parfaitement dans la vision de la Stratégie minérale et du Plan Nord : créer de la richesse et préparer l'avenir en assurant le développement durable du Nord québécois et des ressources minérales du Québec », a déclaré le ministre Serge Simard.

Malgré différents facteurs qui ont influencé la dynamique de l'industrie minière depuis l'été 2008, celle-ci devrait connaître, au cours des prochaines années, des besoins croissants en main-d'œuvre. Ressources Breakwater anticipe d'ailleurs qu'au moment de la réouverture de la mine Langlois, elle se trouvera dans le même contexte de rareté de main-d'œuvre qualifiée qu'elle a connu par le passé. Pour assurer la pérennité de la mine, il est donc important que l'entreprise forme dès maintenant des mineurs qualifiés. Étant donné la nature de ses activités, Ressources Breakwater formera des travailleurs dans ses propres installations, avant la reprise de la production commerciale de la mine. La majeure partie de la formation se déroulera sous forme de compagnonnage.

« Avec le prix actuel du zinc, il est possible d'envisager un redémarrage, surtout que les travaux annoncés aujourd'hui permettront de réduire les coûts d'exploitation d'environ 20 % », a précisé le vice-président pour le Canada de Ressources Breakwater, M. Bertrand Boivin.

 

À propos de Renfort

Le programme Renfort permet aux entreprises québécoises de contrer les effets négatifs du resserrement du crédit. Cette mesure de fonds de roulement et d'investissement offre des prêts et des garanties de prêt aux entreprises qui sont en exploitation depuis au moins trois ans et qui exercent leurs activités principales au Québec. Mise en place en décembre 2008 par le gouvernement du Québec, cette mesure connaît un franc succès. Au 31 janvier 2010, 536 dossiers d'entreprises ont été autorisés, pour une valeur de plus de 695 millions de dollars.



-30-

 

Source :

Anne-Sophie Desmeules
Cabinet du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation
418 691-5650

 

Information :

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal