Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 14 novembre 2018

Industrie manufacturière du Québec : comment demeurer concurrentielle?

Chaque année, plus de 3000 dirigeants d’entreprises et intervenants économiques participent au Salon des meilleures pratiques d’affaires (MPA) organisé par le Mouvement québécois de la qualité depuis 26 ans.

 

Salon MPA - Employés d'une entreprise discutant devant une machine

 

Cette année, les thèmes de la fidélisation de la main-d’œuvre, du développement des compétences transversales, de l’adaptation aux changements, ainsi que de la productivité et de la compétitivité étaient à l’honneur.

 

En tant que partenaire de l’événement et porteur de l’Initiative manufacturière Investissement Québec, nous avons particulièrement à cœur le succès et la pérennité de l’industrie. C’est dans l’intention de vous soutenir dans l’amélioration constante de votre entreprise que nous avons rencontré Mme Johanne Maletto, directrice générale du Mouvement québécois de la qualité. Voici ses recommandations pour vous aider à prendre une longueur d’avance sur vos concurrents.

 

Faites un bilan de santé
En somme, le bilan de santé devrait précéder la rédaction d’un plan stratégique en bonne et due forme. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de remettre la mission de votre entreprise en perspective tout comme de réfléchir à vos points forts et vos points à améliorer. « Si possible, on réalise un bilan de santé de classe mondiale, explique Mme Maletto. Parce que si on veut performer il faut qu’on soit capable de se mesurer avec ce qui se fait de mieux ailleurs dans le monde. »

 

Cette analyse de la concurrence à l’échelle mondiale vous permettra de faire une véritable réflexion sur votre modèle d’affaires. Car, avec l’arrivée massive des nouvelles technologies, l’implantation du 4.0 et l’émergence de l’intelligence artificielle, les modèles d’affaires des entreprises du secteur manufacturier sont en pleine mutation et vous pourriez y découvrir de nouvelles avenues de performance et de croissance.

 

Allégez vos processus

S’inspirant du modèle de gestion de Toyota - le genchi genbutsu qui prône l’implication de tous les employés dans l’amélioration continue des processus de production - la gestion dite Lean vise justement l’allégement des processus afin d’en optimiser l’efficacité. « Si je veux être performant, il faut que j’élimine le gaspillage dans mes façons de faire », clame Mme Maletto.

 

Pour y parvenir, il faut donc cartographier ses processus, mais surtout, former ses employés. Les former afin qu’ils comprennent les fondements de l’amélioration continue et de la gestion par processus. Car ceux qui sont directement impliqués dans la production sont souvent les meilleurs juges des améliorations qui pourraient avoir un impact majeur sur le succès de l’entreprise.

 

Implantez des solutions d’avenir

Lorsque vous aurez effectué un bilan de santé et que vous aurez allégé vos processus, le moment sera venu d’ajouter de la valeur à votre chaîne de production. Non seulement les nombreuses solutions technologiques telles que la robotisation et la numérisation vous aideront-elles à surmonter les défis du recrutement de la main-d’œuvre, mais elles vous rendront plus efficients tout en diminuant vos coûts de production. « Un robot peut travailler 24 heures sur 24, 7 jours par semaine et toujours livrer la même qualité », souligne Mme Maletto.

 

Si le Québec est à la traîne en matière d’automatisation des processus - moins de 20% des entreprises manufacturières québécoises sont automatisées Ouvre une nouvelle fenêtreà plus de 50% - l’industrie s’informe et se prépare.

 

En tête de liste des avantages de l’automatisation, Mme Maletto place la standardisation et l’élimination du gaspillage. À ce sujet, elle précise que le gaspillage ne touche pas uniquement la chaîne de production, mais toutes les sphères de l’entreprise, même les ressources humaines. Par exemple, si vous engagez des employés qui sont compétents, mais qui possèdent peu de savoir-être et que c’est systématiquement pour cette raison que vous les remerciez, peut-être devriez-vous porter plus d’attention aux aptitudes relationnelles que techniques lors de l’entrevue d’embauche. Vous le savez mieux que quiconque : le taux de roulement d’une entreprise peut devenir extrêmement coûteux en argent, mais aussi en temps.

 

Vous croyez que l’automatisation est trop dispendieuse pour votre entreprise? De nombreux organismes sont là pour vous soutenir dans cette transformation. Que vous ayez besoin d’un diagnostic, d’accompagnement financier ou du soutien d’un mentor, plusieurs options s’offrent à vous.

 

Découvrez de nouvelles pratiques

Tant sur le plan de l’échange de bonnes pratiques entre les dirigeants d’entreprises que sur celui du soutien croisé de la part d’organismes comme le Mouvement de la qualité, Investissement Québec et le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), le Québec est reconnu pour sa générosité et son sens de la collaboration.

 

« On a une force et c’est d’être capables de travailler ensemble », affirme Mme Maletto. « Les autres mouvements de la qualité dans le monde n’en reviennent pas de la façon dont nos entreprises sont capables d’échanger sur leurs bonnes pratiques. »

 

Afin de stimuler ces grandes forces, le Mouvement forme 2200 gestionnaires par année, tient chaque année le Salon MPA Ouvre une nouvelle fenêtreet anime 25 réseaux performances. Accompagnés par un animateur chevronné, ces regroupements d’entreprises d’un même secteur se rencontrent 4 à 6 jours par année pour échanger sur leurs meilleures et pires pratiques, et se donner des conseils.

 

Coaching, outils, exercices et banque d’informations en ligne Ouvre une nouvelle fenêtrefont également partie de l’offre de soutien du Mouvement, qui mène sans relâche cette noble mission que d’aider les entreprises du Québec à s’améliorer.

 

À lire aussi :

 

Partager

Contactez votre expert

Isabelle Fontaine

Directrice principale, Affaires publiques et gouvernementales, Montréal

Contactez votre expert

Isabelle Fontaine

Directrice principale, Affaires publiques et gouvernementales, Montréal