Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 24 octobre 2016

Le gouvernement du Québec lance sa stratégie sur l’exportation 2016-2020

Le gouvernement du Québec a présenté, le 24 octobre, sa nouvelle Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020 visant à aider les entreprises québécoises à relever les défis de l’exportation. Un montant de 536,8 M$, dont 125,6 M$ en nouveaux crédits, a été prévu pour la mise en œuvre de cette stratégie au cours des quatre prochaines années.

 

« Les exportations constituent l'un des piliers de notre économie, au même titre que le manufacturier innovant et l'entrepreneuriat. Notre objectif est d'arrimer le plus précisément possible l'offre de produits et services québécois aux occasions d'affaires mondiales afin que cette réussite commerciale profite à l'ensemble des Québécois », a expliqué la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, en conférence de presse.

 

Illustration indiquant: Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020

 

Concrètement, la stratégie appuiera les PME avec plusieurs mesures phares :

 

  • Bonification de 25 M$ du soutien financier aux entreprises pour faciliter la commercialisation des produits et services sur les marchés extérieurs par l'entremise du Programme Exportation (21 M$) et du Fonds à l'exportation du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (4 M$).
  • Adoption de mesures pour appuyer les entreprises dans leur virage vers le commerce électronique comme stratégie de pénétration de marchés extérieurs.
  • Bonification du soutien financier pour la mise en place d'une vitrine technologique.
  • Allègement fiscal de 88,1 M$ pour les grandes entreprises innovantes au cours des quatre prochaines années.
  • Augmentation du nombre d'attachés commerciaux ayant reçu une spécialisation sectorielle, dans le réseau des représentations du Québec au Canada et à l'étranger.
  • Amélioration des outils de diffusion des occasions et de l'intelligence d'affaires notamment liés aux marchés sectoriels, aux grands donneurs d'ordres internationaux et aux accords commerciaux.

Pour en savoir plus sur la nouvelle stratégie Ouvre une nouvelle fenêtre

Au Québec, 1,1 millions d’emplois dépendent directement ou indirectement des exportations de biens et services. Les emplois attribuables aux exportations hors Québec représentent 28,6% de l’emploi total et 72,7% de l’emploi manufacturier. En 2015, les exportations de biens et services du Québec vers l’étranger et le reste du Canada représentaient 46,7 % du PIB.

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal