Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 5 octobre 2017

Rencontres fructueuses pour Investissement Québec à BioMarine Rimouski 2017

Du 1er au 3 octobre, près de 300 participants, dont plusieurs entreprises étrangères, ont convergé vers Rimouski, à l’occasion de la conférence BioMarine 2017. Ce rendez-vous international, qui réunit décideurs, chercheurs et entrepreneurs impliqués dans l’économie bleue, a permis de faire le point sur les avancées du secteur et les leviers financiers disponibles.

Investissement Québec a participé en force à cette manifestation organisée en partenariat avec le Secrétariat aux Affaires maritimes et à laquelle ont assisté le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, ainsi qu’un ambassadeur de marque des technologies marines, S.A.S. le prince Albert II de Monaco.

 

Éric Dequenne, notre vice-président aux affaires internationales, et Yves Grimard, directeur de l’Europe et du Moyen-Orient, ont pris la parole à plusieurs panels sur le financement et participé à des rencontres privées avec des investisseurs étrangers. « Le congrès m’a permis de réaliser l’importance de ce secteur en Europe et en Asie, ainsi que le potentiel considérable du Québec pour intéresser des entreprises spécialisées dans les biotechnologies marines. Nous sortons de ces rencontres avec la conviction que le Québec est bien positionné pour accueillir des entreprises innovantes de l’économie bleue, et c’est le message que nous allons porter à l’étranger », a confié Éric Dequenne.

 

Lucie Beaulieu, Pascal Savard et Guillaume Cavanagh, de notre bureau régional de Rimouski, ont pour leur part pu échanger avec des entreprises et des partenaires québécois présents au kiosque d’Investissement Québec.

LA STRATÉGIE MARITIME DU QUÉBEC

 

Le gouvernement du Québec a lancé, en 2015, une stratégie maritime Ouvre une nouvelle fenêtre de 1,5 milliard de dollars pour mettre en valeur l’immense potentiel maritime du Québec. Le développement de l’économie maritime est au cœur de cette stratégie, qui prévoit d’importants investissements entre autres dans les infrastructures portuaires, la création de deux pôles logistiques situés dans la grande région de Montréal, le renforcement des industries de la pêche et de l’aquaculture et le développement de la connaissance scientifique. Le gouvernement entend investir 15 millions de dollars au cours des prochaines années pour développer les compétences de la main-d’œuvre afin d’atteindre les plus hauts niveaux de connaissances.

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal