Témoignages
Magasin Coop de Solidarité Lac-Drolet


Oser investir pour assurer l’avenir

Lorsque la seule station d’essence de Lac-Drolet ferme, le Magasin Coop de Solidarité Lac-Drolet fait face à un dilemme : investir dans une station d’essence ou voir les habitants se rendre dans la ville voisine pour faire leur plein et leurs emplettes.

Coop de Solidarité Lac-Drolet: photo de la station d'essence

 

Le Magasin Coop de Solidarité Lac-Drolet a pignon sur rue depuis 1946. En plus d’offrir des produits d’alimentation et des articles de quincaillerie aux quelques 1 100 habitants de la municipalité, cette coopérative a aussi une station d’essence depuis 2017.

 

Le projet de station d’essence est lancé en 2016, alors que le seul garage de Lac-Drolet ferme ses pompes. Pour faire le plein, la population doit désormais se rendre à Lac-Mégantic, située à plus de 20 km. Plusieurs en profitent alors pour y effectuer leurs emplettes.

 

Maintenir les services de proximité
Pour répondre aux besoins de la population et assurer l’avenir de la coopérative, le conseil d’administration donne son accord, malgré les risques liés à un investissement aussi important. « Il s’agissait d’un gros projet pour les moyens dont nous disposions, explique Simon Gagnon, président du conseil d’administration de la coopérative. Nous savions toutefois que, si nous n’avions pas l’audace de réaliser ce projet, la disparition de la station d’essence transformerait les habitudes d’achat des citoyens et nous affecterait. Nous nous demandions même si, à moyen terme, nous n’allions pas devoir fermer nos portes et remercier nos 20 employés. Il fallait agir! »

 

Avec l’appui d’Emploi Québec, de la SADC et du groupe conseil Restech, l’équipe de la coopérative travaille au projet durant un an, notamment pour trouver des appuis financiers solides pour amasser une somme de près de 400 000$. « Lorsque la municipalité a accepté d’assumer les coûts de décontamination du terrain, nous avons contacté la MRC du Granit, le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, la Caisse Desjardins de la région et nos membres pour rassembler des fonds. Nous avons obtenu des réponses très positives qui nous ont incités à aller plus loin et à rencontrer des pétrolières. Nous avons ensuite décidé de nous lancer. »

 

Un appui précieux
En décembre 2017, alors que le projet est très avancé, un appui financier additionnel s’avère nécessaire. « La Société de développement économique de notre MRC nous a alors mis en contact avec la direction Coopératives et autres entreprises d’économie sociale du bureau de Drummondville d’Investissement Québec, explique M. Gagnon. Nous ne savions pas que nous pouvions profiter de cette aide. L’équipe de Marc Brouillette, directeur de portefeuille, a été très efficace. Ces experts nous ont rapidement donné la réponse dont nous avions besoin et nous ont offert un soutien financier en partenariat avec Desjardins. M. Brouillette nous a même proposé un programme qui nous a permis d’améliorer notre fonds de roulement.»

 

La construction d’une station d’essence sur le site du Magasin a commencé à la mi-novembre 2017. Les premiers clients l’utilisaient dès le mois de janvier suivant. La coopérative en a également profité pour moderniser le Magasin, afin de le rendre plus attrayant, notamment en installant les mets prêts-à-manger à l’avant. À l’été, les résultats dépassent déjà les prévisions : la station d’essence rapporte des revenus supplémentaires et crée un achalandage qui génère des ventes additionnelles à l’épicerie et à la quincaillerie. « C’est une réussite qui va au-delà de nos espérances, affirme M. Gagnon. Le projet a eu un impact fort positif sur la coopérative, de même que sur l’ensemble de la communauté de Lac-Drolet. »

Partager

Contactez votre expert

André Williot

Service à la clientèle

1 844 474-6367