À propos
Le nouvel Investissement Québec


Image conceptuelle : Un homme discret et confiant, avec la barbe, qui monte les escaliers dessinés pour atteindre le succès

 

De nouveaux leviers pour la croissance économique du Québec

Le 6 décembre 2019, l’Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi no 27, Loi concernant l’organisation gouvernementale en matière d’économie et d’innovation. L’adoption du projet de loi permet notamment de mettre en œuvre la réorganisation du ministère de l’Économie et de l’Innovation et la transformation du modèle d’affaires d’Investissement Québec (IQ).

 

Lire le communiqué

Photo de M. Guy LeBlanc, président-directeur général d'Investissement Québec

 

Avec l’accent mis sur l'accompagnement technologique des entreprises, la diversification des exportations québécoises et l’attraction d'investissements étrangers, IQ devient la porte d’entrée pour toutes les entreprises québécoises qui désirent réaliser leurs projets d'investissement et de développement d'affaires.

 

Un nouveau mandat ambitieux

Le gouvernement souhaite renforcer le rôle stratégique du ministère et d’IQ, et intervenir plus efficacement auprès des entreprises dans le but de :

 

  • Accélérer les investissements des entreprises dans leur transition technologique et en innovation pour augmenter la productivité des entreprises
  • Favoriser le développement économique des régions
  • Accroître et diversifier les exportations
  • Attirer davantage d’investissements et de talents étrangers
  • Combler les principales carences dans la chaine des capitaux

Régional

Afin que les entrepreneurs québécois aient un accès plus simple aux nombreuses solutions et programmes qui leur sont offerts, les bureaux régionaux d'Investissement Québec et ceux du ministère de l'Économie et de l'Innovation (MEI) seront fusionnés et regrouperont, dans un même lieu, le financement des projets et l’accompagnement des entreprises.

 

Chaque région administrative sera desservie grâce aux 17 bureaux régionaux auxquels s’ajouteront des antennes locales là où les spécificités géographiques le demandent.

 

Des comités de développement chargés d’identifier et de recommander à IQ des projets qui favoriseront le développement économique régional seront créés dans chacune des régions du Québec. Ces comités-conseils seront composés de représentants d'IQ, du ministère de l’Économie et de l’Innovation, d’organismes de développement économique régional et de représentants du milieu des affaires.

 

National

Afin de susciter et de faciliter la concrétisation de projets de transformation numérique et technologique des PME, le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) sera également fusionné à IQ. Cette fusion permettra au Québec d'assurer un leadership encore plus fort dans l'accompagnement technologique des entreprises et dans l'évaluation de leurs besoins numériques.

 

International

Afin d’exploiter le potentiel d’internationalisation des entreprises québécoises, IQ accueillera l’équipe d’Export Québec, chargée d’appuyer les entreprises en matière d’exportation et de commerce extérieur, en collaboration avec le réseau des bureaux du Québec à l’étranger.

 

En vue d’assurer une nécessaire cohésion entre tous les acteurs pour le déploiement de stratégies optimales sur le plan de la prospection d’investissements étrangers, IQ travaillera en étroite collaboration avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, Montréal International, Québec International et les différentes organisations régionales d’attraction d’investissements étrangers pour mettre sur pied un comité de coordination.

Faits saillants

 

  • Par son mandat élargi, assorti de leviers supplémentaires, de moyens financiers accrus et d’une équipe renforcée, IQ prévoit appuyer la réalisation de projets qui représenteront jusqu’à 10 milliards de dollars d’investissements par année.
  • Parmi les mesures liées à la transformation d’IQ annoncées dans le budget 2019-2020, rappelons l’augmentation de 1 milliard de dollars du capital-actions d’IQ ainsi que la mise en place d’un fonds doté d’une enveloppe de 1 milliard de dollars, destiné à la croissance des entreprises québécoises stratégiques et au maintien des sièges sociaux au Québec.

Prochaines étapes

 

  • Poursuite des travaux du comité de transition
  • La fusion du CRIQ à IQ aura lieu le 1er avril 2020
  • Le regroupement des bureaux régionaux d’IQ et de ceux du MEI est prévu le 21 mai 2020
  • Mise en place des comités de développement économique régionaux
  • L’ajout à IQ de ressources du MEI chargées d’appuyer les entreprises en matière d’exportation et de commerce extérieur est prévu le 23 avril 2020.

 

Lire le projet de loi Ouvre une nouvelle fenêtre

Partager

Contactez votre expert

André Williot

Service à la clientèle

1 844 474-6367
Partagez