Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 11 décembre 2015

Nouvelle étude sur le capital d’investissement au Québec

Les résultats d’une vaste enquête commandée par Investissement Québec et ses partenaires ont été dévoilés cette semaine.

 

Illustration qui représente la part du capital d'investissement dans l'offre de financement  aux entreprises du Québec

 

Réalisée par la compilation de données publiques et d’entrevues auprès d’investisseurs, l’enquête a permis de tracer un portrait plus fidèle de l’écosys­tème du capital d’investissement québécois.


La firme Price-Waterhouse-Cooper (PWC), qui avait reçu le mandat de réaliser l’étude, a recensé plus de 8 500 transactions entre 2011 et 2014 qui démontrent l’apport essentiel du capital de risque et du capital de développement dans le finance­ment des entreprises. L’incidence de ce type de financement est d’ailleurs beaucoup plus forte que ce qui était estimé à ce jour. Ainsi, l’étude révèle qu’il se fait en moyenne pour 10 G$ d’investis­sement au Québec annuellement, soit 67 % de plus que ce qui était estimé auparavant.

 

Sylvie Pinsonnault, vice-présidente au capital de risque, aux fonds d'investissement et aux mesures fiscales à Investissement Québec était du groupe d’investisseurs à l’origine du projet. « L’étude met en relief l’importance du capital d’investissement pour la croissance des entreprises au Québec, ce qui rend encore plus pertinent le virage récent effectué par notre Société en matière d’investis­sements directs, explique-t-elle. Cette nouvelle approche permet plus que jamais à Investissement Québec d’accompagner les entreprises québé­coises qui cherchent à développer un rôle dominant sur la scène internationale. »

 

L’étude révèle également que les secteurs techno­logiques, comme les TIC, les sciences de la vie et les technologies propres, occupent toujours le haut du pavé avec 39 % des capitaux entre 2011 et 2014, à quasi-égalité avec le secteur plus tradi­tionnel de la fabrication, qui obtient également une bonne part des financements avec 38 % des capi­taux, si l'on inclut la fabrication agroalimentaire.

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal