Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Québec investit plus de 40 millions de dollars pour soutenir l'industrie forestière

Québec, le 12 mai 2015 - Le ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations, M. Jacques Daoust, et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, annoncent la création du Fonds Biomasse Énergie I afin d'accélérer la croissance de la filière biomasse forestière résiduelle destinée à la production de chaleur, ainsi que l'élargissement et la bonification du programme ESSOR pour soutenir l'achat d'équipements forestiers.

 

La capitalisation du Fonds Biomasse Énergie I s'élève à plus de 20 millions de dollars. Elle comprend un investissement gouvernemental, par l'entremise d'Investissement Québec, de 10 millions de dollars, un montant de 10 millions de dollars provenant de Fondaction CSN et une contribution de 200 000 $ de la Fédération québécoise des coopératives forestières.

 

De plus, une enveloppe de 20 millions de dollars sur trois ans est allouée au programme ESSOR afin d'élargir et de bonifier l'aide offerte aux entreprises et aux coopératives forestières déjà en activité pour qu'elles aient plus facilement accès à du financement pour renouveler leurs équipements. Cette somme provient à parts égales du ministère de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations et du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

 

« À l'heure où l'industrie forestière mondiale est en changement, le développement du secteur forestier québécois doit être axé sur l'innovation, la créativité et la commercialisation de produits à forte valeur ajoutée. La mise en place du Fonds Biomasse Énergie I et la bonification du programme ESSOR ouvrent la voie à des partenariats prometteurs et à des investissements structurants qui réussiront à dynamiser notre secteur forestier et à le rendre encore plus compétitif », a mentionné le ministre Jacques Daoust.

 

« En facilitant l'achat d'équipements pour les entreprises et les coopératives forestières, notre gouvernement offre aux entrepreneurs et aux travailleurs forestiers partout au Québec les outils nécessaires pour augmenter leur compétitivité. Nous avons aujourd'hui la chance d'annoncer deux mesures concrètes qui amélioreront la diversification économique de l'industrie forestière, et notre gouvernement a bien l'intention de continuer à accompagner l'industrie forestière dans sa modernisation », a ajouté le ministre Laurent Lessard.

 

Le Fonds Biomasse Énergie I sera géré par Fondaction CSN. Il financera des projets de conversion d'installations de chauffage utilisant des combustibles fossiles en installations de chauffage utilisant de la biomasse forestière résiduelle. Composée de résidus issus de la récolte de bois de valeur commerciale, comme les parties d'arbres (houppiers, branches, sections du tronc d'un diamètre inférieur à 9 cm) et les rémanents (tiges non marchandes) qui sont habituellement laissés sur le parterre de coupe, la biomasse forestière est une source d'énergie renouvelable.

 

Programme ESSOR

Le programme ESSOR a pour but d'appuyer des projets d'investissement au Québec, réalisés par des entreprises du Québec ou d'ailleurs, dans une perspective d'accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d'emplois et de développement durable.

Pour recevoir les communiqués d'Investissement Québec en temps réel, inscrivez-vous au fil RSS suivant :
http://feeds.feedburner.com/IQcommuniquesLien ouvrant une nouvelle fenêtre

 

 

-30-

Information

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Voir aussi


Illustration : ESSOR - Volet entreprises forestières

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal