Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Québec souligne l'inauguration des installations de Green Cross Biotherapeutics à Montréal

Stratégie québécoise des sciences de la vie

Montréal, le 30 octobre 2017 – Green Cross Biotherapeutics a inauguré aujourd’hui sa nouvelle usine de fractionnement plasmatique dans le Technoparc Montréal, un projet de 400 millions de dollars qui créera plus de 200 emplois. Le gouvernement du Québec a accordé, en 2014, une somme de 25 millions de dollars, comprenant une contribution financière non remboursable de 8 millions de dollars et un prêt de 17 millions de dollars, pour appuyer ce projet.

 

De gauche à droite : Il-Sup Huh, PDG de Green Cross, Vanessa Marsan, MESI, Kim Ah-You, Investissement Québec, et  Joon Han, directeur général de Green Cross Biotherapeutics

 

La vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, et le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et député de Saint-Laurent, M. Jean-Marc Fournier, ont pris part à l’inauguration et ont annoncé l’attribution, par l’entremise d’Investissement Québec, agissant à titre de mandataire, d’un prêt additionnel de 5 millions de dollars issu du programme ESSOR. Cet appui contribuera au financement de l’augmentation de la capacité de production par rapport au projet initial.

 

Citations :

 

« L’implantation de cette nouvelle usine de fractionnement plasmatique est d’une importance majeure pour le secteur des sciences de la vie au Québec, puisque ce projet représente l’investissement le plus important des dernières années. Par l’entremise de la Stratégie québécoise des sciences de la vie, notre gouvernement s’assure que cet écosystème est complet et compétitif. Nous travaillons ainsi à attirer davantage de projets d’investissement majeurs comme celui de Green Cross Biotherapeutics. »

 

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

 

« Le gouvernement du Québec est heureux d’accueillir, au sein du secteur biopharmaceutique québécois, ce nouvel acteur, qui offrira des produits dérivés du plasma, comme l’immunoglobuline et l’albumine. L’usine montréalaise de Green Cross Biotherapeutics nous permettra d’avoir accès, par un approvisionnement local et sécuritaire, à ces produits essentiels à une multitude de traitements. »

 

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

 

« L’arrivée de cet important acteur de l’industrie des sciences de la vie nous confirme le grand pouvoir d’attraction du Québec et de sa métropole pour les projets d’investissement d’envergure. Notre environnement d’affaires est compétitif et avantageux pour les entreprises étrangères qui souhaitent s’installer ici, à l’instar de Green Cross Biotherapeutics. »

 

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

 

« L’implantation de Green Cross Biotherapeutics dans le Technoparc Montréal générera des retombées économiques considérables pour la métropole et la circonscription de Saint-Laurent, en plus de la création de centaines d’emplois spécialisés. Ce projet contribuera également à accroître la synergie entre les différents intervenants des sciences de la vie au Québec et à Montréal. »

 

Jean-Marc Fournier, député de Saint-Laurent, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et leader parlementaire du gouvernement

 

Faits saillants :

 

  • Filiale canadienne de la société sud coréenne Green Cross Corporation, Green Cross Biotherapeutics se spécialise dans le développement et la fabrication de produits dérivés du plasma.
  • La Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027 – L’innovation prend vie vise à attirer 4 milliards de dollars d’investissements privés au Québec d’ici 2022 et à faire du Québec l’un des 5 pôles nord-américains les plus importants du secteur des sciences de la vie d’ici 2027.
  • Le programme ESSOR vise à appuyer, dans une perspective d’accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d’emplois et de développement durable, les projets d’investissement réalisés au Québec.

Pour recevoir les communiqués d'Investissement Québec en temps réel, inscrivez-vous au fil RSS suivant :
http://feeds.feedburner.com/IQcommuniquesLien ouvrant une nouvelle fenêtre

 

 

-30-

Information

Investissement Québec

1 844 474-6367

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal