Archives SGF

Retourner à la liste des archives SGF

La SGF confirme le financement auprès de Corporation Minière Osisko

Montréal, le 9 novembre 2009 — La Société générale de financement du Québec (SGF) est heureuse d'annoncer un investissement de 75 millions $ en débenture auprès de Corporation Minière Osisko. Cet investissement permettra de développer le projet minier aurifère Canadian Marlartic qui nécessitera des investissements approximatifs de l'ordre de 1 milliard $. Cette entente de financement est sous forme d'une débenture senior non garantie convertible au gré de la SGF en actions d'Osisko à un prix de 9,18 $ par action et porte intérêt au taux de 7,5 %.

 

Corporation Minière Osisko évalue présentement le gîte aurifère Canadian Malartic et les secteurs adjacents en vue d'une exploitation minière d'envergure à ciel ouvert et à fort tonnage. L'entreprise a réalisé ses phases d'exploration primaire et secondaire et a entrepris ses activités de construction maintenant qu'elle a en main les certificats et les autorisations gouvernementales nécessaires pour aller de l'avant. L'entreprise compte produire approximativement 600 000 onces d'or et 700 000 onces d'argent par année pour environ 10 ans.

 

La SGF considère que ce projet d'envergure met en lumière le riche potentiel minier du Québec en plus de garantir des retombées économiques significatives pour Malartic, qui est situé au cœur de la ceinture aurifère abitibienne du Québec. «Les activités liées à la construction et à l'aménagement du site créeront plusieurs milliers d'emplois directs et indirects dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue et par le fait même contribueront au développement économique des régions et du Québec» de dire Pierre Shedleur, président et directeur général de la SGF.

 

 

À propos de la SGF 

La Société générale de financement du Québec (www.sgfqc.com), holding industriel et financier, a pour mission de réaliser des projets de développement économique, notamment dans le secteur industriel, en collaboration avec des partenaires et à des conditions de rentabilité normales, conformément à la politique de développement économique du gouvernement du Québec. Dans le cadre de son nouveau mandat, la SGF est autorisée par le gouvernement du Québec à déborder de son rôle traditionnel d’investisseur au capital-actions pour offrir des solutions financières supplémentaires comme le prêt, la débenture ou l’investissement en capital-actions privilégié.

 

-30-

 

Information :

Sophie Alarie, conseillère principale

Communication et relations avec les médias

514 876-9368

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal