Archives SGF

Retourner à la liste des archives SGF

La Société générale de financement du Québec investit 35 millions $ dans Groupe Le Massif

La SGF prend ainsi une participation de 25 % dans un vaste complexe touristique dans Charlevoix

 

Montréal, le 10 juin 2008 - La Société générale de financement du Québec (SGF) a investi 25 millions de dollars dans Groupe Le Massif inc., obtenant ainsi 25 % du capital-actions de l’entreprise. La SGF s’est également engagée à investir 10 millions additionnels, sous forme de dette.

 

Cet investissement représente une occasion unique pour la SGF de contribuer, conformément à ses orientations stratégiques, à l’un des plus ambitieux projets touristiques du Québec et par le fait même, au développement économique régional. Le projet est mené par le promoteur M. Daniel Gauthier.

 

« Nous sommes très heureux de prendre part à ce vaste projet de développement touristique, a affirmé Pierre Shedleur, FCA, président-directeur général de la SGF. Le concept offrira à une clientèle locale, régionale et internationale, la possibilité de vivre une expérience unique, dans une superbe région, en toute saison. En plus de contribuer à la renommée internationale de Charlevoix, le projet sera aussi créateur de richesse et d’emplois pour cette magnifique région », a ajouté M. Shedleur.

 

Fidèle à sa mission, la SGF réalise ainsi un investissement structurant qui aura un impact mesurable sur le développement économique du Québec, et particulièrement de la région de Charlevoix.

 

Le Président et chef des opérations pour Groupe Le Massif, M. Claude Choquette, FCA, a tenu à saluer l’apport de la SGF au projet. « Le partage d’une vision commune et à long terme est sans contredit le point de départ essentiel à toute bonne relation d’affaires et le partenariat entre Groupe Le Massif et la SGF ne fait pas exception à la règle. La compétence, l’expertise et la solidité des membres de la SGF, jumelés aux forces vives de notre groupe, ne peuvent que contribuer à créer un projet unique et novateur, et ce, à de nombreux égards », a souligné M. Choquette.

 

M. Daniel Gauthier est également très enthousiaste face à ce nouveau partenariat. « Je suis évidemment touché de la confiance que nous témoigne la SGF et très heureux de pouvoir discuter stratégies avec un groupe dont la connaissance approfondie de la situation économique du Québec sera des plus pertinentes pour notre projet » commente le président du conseil d’administration et chef de la direction de Groupe Le Massif

 

À propos de Territoire Le Massif

La station de ski Le Massif, située à Petite-Rivière-Saint-François dans la région de Charlevoix, représente l’élément central du projet initié par son propriétaire, M. Daniel Gauthier. Lorsqu’il en a fait l’acquisition en septembre 2002, monsieur Gauthier a vite réalisé que le développement de la station passait inévitablement par un projet sur quatre saisons.

 

D’une valeur totale de 230 millions de dollars, le projet vise la construction d’un complexe intégré, écologique et responsable. Appelé Territoire Le Massif, le complexe se distingue par son caractère unique et sa façon de concevoir une architecture axée sur la protection du paysage et fondée sur des valeurs de respect de l’environnement et du milieu social. Le projet sera également unique et novateur en matière de programmation, de divertissement, de sport, de culture et offrira une gamme complète d’activités sur quatre saisons.

 

Le Territoire Le Massif sera formé de trois sites principaux, répartis sur 20 kilomètres de côte fluviale, de Petite-Rivière-Saint-François à Baie-Saint-Paul : 

 

  • Le Pôle de la Ferme : situé à Baie-Saint-Paul, dans un cadre champêtre, à proximité des activités publiques, culturelles et commerciales de la ville. Il s’agit d’un hôtel bioclimatique de 150 chambres, signé par l’architecte Pierre Thibault. En plus de l’hébergement, le lieu offrira diverses possibilités dont : salle de spectacles, événements culturels, salles de congrès, réunions et conférences, marché public, ateliers de cuisine, spa, etc. Un lien ferroviaire reliera le site à la station de ski Le Massif par une navette ferroviaire régulière entre les deux pôles.
  • La Base : située en bordure du fleuve, à l’extrémité ouest du village de Petite-Rivière-Saint-François, la Base deviendra un véritable carrefour public avec la construction d’une gare au pied de la montagne. L’offre d’hébergement y sera diversifiée et à faible densité. On y trouvera une auberge, des chalets, de même que quelques maisons-signature, telle la maison-marée. Plusieurs activités seront offertes dont du kayak de mer guidé, du tourisme d’apprentissage, des parcours aériens, etc. Un spa concept offrira également quelques unités d’hébergement.
  • Les Crêtes : situées au sommet du Massif, là où se trouve la station de ski actuelle. Comme à la Base, l’offre d’hébergement sera à faible densité avec ses chalets nordiques et quelques maisons signatures comme la maison-vent. Il sera possible de pratiquer différents sports de glisse, le vélo de montagne, la randonnée pédestre tandis qu’une piste de luge de 10 kilomètres offrira une expérience familiale inégalée.

 

 

En plus de ces composantes appartenant à Groupe Le Massif, le projet prévoit la remise sur rail d’un train touristique entre Québec et La Malbaie. Le train permettra un accès exclusif à divers villages côtiers et se voudra une expérience de croisière ferroviaire unique, divertissante et de qualité supérieure.

 

Retombées économiques

Le complexe se veut un moteur régional à la fois économique et social qui s’inscrit dans une approche de développement durable en plus de respecter le créneau nature-culture.

Selon le modèle sectoriel de l’Institut de la Statistique du Québec, le projet générera les retombées suivantes pour le Québec et la région de Charlevoix :

 

Phase de développement

Tous les travaux liés aux différents chantiers pour la construction des immobilisations de l’ensemble du projet, soit la montagne, l’hébergement et le train touristique, fourniront de l’emploi, directement et indirectement, à près de 1 700 personnes, ce qui représente une masse salariale de près de 70 M$ ainsi que des revenus fiscaux et parafiscaux pour le gouvernement du Québec de plus de 22 M$ et, globalement, une croissance du produit intérieur brut (PIB) du Québec de plus de 118 M$. Cette phase de développement s’échelonnera jusqu’en 2013.

 

Phase d’exploitation

À terme, soit à partir de 2013, l’exploitation des nouvelles installations aura créé plus de 600 emplois saisonniers et temps plein. L’exploitation du projet fournira également du travail à quelque 170 fournisseurs de la grande région de Québec. Au total, ces emplois généreront annuellement une masse salariale de plus de 20 M$, des revenus fiscaux et parafiscaux pour le gouvernement du Québec de près de 5 M$ par année et une augmentation permanente du produit intérieur brut (PIB) du Québec de plus de 40 M$.

 

Dans sa phase d’exploitation, le projet aura aussi un impact significatif sur la renommée internationale de Charlevoix. On prévoit attirer 68 000 nouveaux touristes internationaux qui, à eux seuls, injecteront 66 millions de dollars dans la région et sa périphérie.

 

À propos de Groupe Le Massif inc.

L'histoire du Massif débute il y a plus de vingt-cinq ans déjà. Au début des années 1980, on construit un premier refuge, au sommet de la montagne. C’est le paradis de la poudreuse et de nombreux adeptes découvrent ce qu’ils appellent encore aujourd’hui le secret le mieux gardé du Québec. Les remontées s’effectuent en autobus jusqu’en 1990.

 

Par la suite, plusieurs nouvelles infrastructures font leur apparition à la base de la montagne. Un premier chalet y est érigé. Le Massif remplace ses autobus par deux remontées mécaniques, intègre un système d'enneigement artificiel et ajoute graduellement des pistes à son domaine skiable.

 

En 2000-2001, le rêve olympique refait surface. Un investissement de plus de 28 millions (dont 20 millions proviennent des gouvernements) permettra la construction d’une route d’accès par le sommet (via route 138) et la création du Centre National d’entraînement. De nouvelles pistes, des canons à neige et une remontée mécanique ainsi qu’un chalet panoramique au sommet viennent compléter les travaux.

 

En septembre 2002, Daniel Gauthier se porte acquéreur du Massif et bonifie les installations au fil des ans. Plus de 15 millions de dollars y ont été investis depuis. Le Massif compte maintenant des installations hautement performantes en matière de remontées mécaniques et de systèmes d’enneigement artificiel.

 

En 2005, Daniel Gauthier et son équipe partent en croisade et présentent à l’ensemble de la population de Charlevoix (gouvernements, municipalités, résidants, gens d’affaires, employés, intervenants touristiques, partenaires potentiels, etc.) l’idée maîtresse du plan directeur Territoire Le Massif. L’enthousiasme est au rendez-vous et le premier chantier débutera dès août 2008, à Baie-Saint-Paul.

 

- 30 -

  

Information :

Marie-Claude Lemieux

Conseillère principale, Communications et relations avec les médias

Société générale de financement du Québec

Tél. : 514 876-9368

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal