Archives SGF

Retourner à la liste des archives SGF

Nouvelle Chaire de recherche en éthique appliquée à l’Université de Sherbrooke

 

Comment orienter les pratiques financières sur la voie de la responsabilité sociale

 

Longueuil, le 26 mai 2008 – Le nouvel impératif du développement durable impose de concilier les objectifs de rentabilité en matière d’investissement en entreprise et de placement sur les marchés financiers avec des pratiques soucieuses d’équité sociale et d’intégrité écologique. C’est le nouveau chantier, axé sur la finance socialement responsable, qu’entreprend la Chaire d’éthique appliquée de l’Université de Sherbrooke au cours des cinq prochaines années.

 

Grâce à un partenariat novateur entre Fondaction et d’autres institutions de développement économique associées à la CSN, la Société générale de financement du Québec (SGF), Investissement Québec et l’Université de Sherbrooke, cette chaire de recherche amorce un second mandat en bénéficiant d’un investissement de près de 1,6 M$ sur cinq ans.

 

Mentionnons également la contribution essentielle de donateurs par l’entremise de la Campagne Ensemble, soit Power Corporation et Samson, Bélair, Deloitte & Touche, et par l’entremise de La Fondation de l’UdeS, c’est-à-dire Pricewaterhouse Coopers.

 

« Au cours de son premier mandat, le travail de la Chaire a permis de repenser les modes de fonctionnement et de gouvernance dans les entreprises et de proposer une transformation sociale axée sur la responsabilité, explique le professeur André Lacroix, qui dirige les travaux à partir du Campus de Longueuil de l’UdeS. » Les travaux de la deuxième phase visent à outiller les professionnels de la finance dans leurs décisions et dans l’évaluation de leurs actions.

 

« Nous continuerons aussi d’offrir aux entreprises de nouveaux modèles de gestion et d’organisation du travail, des indicateurs de performance éthique en matière sociale et environnementale ainsi que de la formation aux gestionnaires », ajoute le professeur Lacroix.

 

Le vice-recteur à la recherche de l’Université de Sherbrooke, le professeur Jacques Beauvais, salue cette nouvelle initiative en soulignant le caractère mobilisateur de la responsabilité expliquée au monde de la finance. « Nous possédons tous le pouvoir en tant qu’épargnant, investisseur et citoyen de dénoncer les pratiques douteuses, comme la dégradation de l’environnement, la corruption, les conditions de travail misérables ou encore l’exploitation des enfants. Il nous revient de l’exercer. »

 

Au cours de ce second mandat, la Chaire continuera d’offrir des interventions en éthique dans les institutions, une spécialité qui a connu un franc succès depuis 1999. Le professeur Lacroix et son équipe ont notamment offert des formations sur mesure dans les milieux de travail, posé des diagnostics et développé des outils d’intervention applicables. Plusieurs organismes ont fait appel à l’équipe, entre autres la Sûreté du Québec, le ministère du Revenu du Québec, le Protecteur du Citoyen et la Fédération des travailleurs du Québec.

 

De nouvelles pratiques dans les milieux financiers

« La mondialisation a contribué à déstructurer l’espace public au profit de l’augmentation des bénéfices financiers, précise le professeur Lacroix. Face à ce phénomène est apparu un nouveau mouvement, soit la finance socialement responsable, qui vise à utiliser le pouvoir de l’investissement pour favoriser la responsabilité sociale des entreprises. »

 

Par ce nouvel axe de recherche, la Chaire verra à comprendre les mécanismes de la financiarisation, c'est-à-dire de la composition de portefeuilles financiers. L’équipe du professeur Lacroix développera des outils d’analyse, d’intervention et de gestion permettant aux professionnels de la finance de prendre des décisions socialement acceptables dans une perspective éthique. À cette fin, des partenariats avec Fondaction et d’autres organismes issus de la sphère publique sont en cours.

 

Parlant au nom de la Caisse d’économie solidaire Desjardins, de Bâtirente, de MCE Conseil, de la Caisse d’économie Le Chaînon, de Filaction et de Neuvaction, le président-directeur général de Fondaction, Léopold Beaulieu, a indiqué que la finance socialement responsable est au cœur même de la mission de chacune de ces institutions. « Les travaux de la Chaire contribueront à l’enrichissement de nos connaissances dans le domaine et à approfondir nos pratiques dans nos champs d’intervention respectifs.»

 

L’éthique pour modifier les pratiques de gestion Forte de son expertise développée depuis 1999, la Chaire consolidera le travail de réflexion éthique dont bénéficient déjà des sociétés d’État comme Investissement Québec et la Société générale de financement du Québec (SGF) en les aidant à parfaire leur fonctionnement à partir d’un plus grand spectre de valeurs. Pour ce faire, le professeur Lacroix favorisera l’intervention pratique dans les institutions tant publiques que privées et le développement de structures-conseils.

 

« La gouvernance déborde du strict cadre de l'éthique et de la transparence de notre administration, précise le premier vice-président à l’Administration générale d’Investissement Québec, André Côté. Elle touche aussi le financement responsable. En prêtant l'argent des Québécois, nous voulons améliorer l'économie québécoise, mais nous voulons aussi participer au progrès du Québec dans son sens le plus large », a conclu M. Côté.

 

À la SGF, on se réjouit de ce que la Chaire viendra raffiner les pratiques déjà en place. « Par nos investissements, nous poursuivons déjà le double objectif de rentabilité et de développement économique, souligne Chantal Malo, vice-présidente, Planification et information stratégique. De plus, à titre de société d’État, nous sommes déjà alignés sur le plan d’action gouvernementale en matière de développement durable. Les travaux des chercheurs de la Chaire soutiendront nos efforts en nous proposant de nouvelles approches en matière d’investissements socialement responsables », a ajouté Mme Malo.

 

Visitez notre site Internet à l'adresse : www.USherbrooke.ca/mediasLien ouvant une nouvelle fenêtre

 

-30-

 

Information :

Caroline Dubois, conseillère en relations médias

Université de Sherbrooke

819 821-8000, poste 63395;

Caroline.Dubois4@USherbrooke.ca

 

Josée Béland, porte-parole

Investissement Québec

514 873-6027;

josee.beland@invest-quebec.com

 

Suzanne La Ferrière, responsable des communications

Fondaction CSN

514 525-7041;

suzanne.laferriere@fondaction.com

 

Marie-Claude Lemieux, conseillère principale

Communications et relations avec les médias

Société générale de financement du Québec

514 876-9368;

mclemieux@sgfqc.com

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal