Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 25 septembre 2017

Le Conseil consultatif sur l’économie et l’innovation présente son rapport

En octobre 2016, le premier ministre Philippe Couillard annonçait la création du Conseil consultatif sur l’économie et l’innovation (CCEI), composé de 32 leaders socioéconomiques, dont Pierre Gabriel Côté, pdg d’Investissement Québec. Présidé par Monique F. Leroux, le CCEI avait le mandat d’élaborer des propositions concrètes, innovantes et inclusives afin de stimuler l’investissement privé, accroître l’innovation, renforcer la compétitivité du Québec et intensifier l’internationalisation des entreprises québécoises.

 

Logo du Conseil consultatif sur l'économie et l'innovation

 

Après dix mois de travaux, le CCEI a présenté aujourd’hui son rapport, qui comporte douze recommandations, quatre accélérateurs de succès, un plaidoyer pour l’éducation et une prise de position sur la modernisation de l’État, pour un Québec innovant inclusif et prospère.

 

 

  • Développer les compétences de base des travailleurs les plus sensibles aux changements technologiques pour maintenir leur employabilité grâce à une implication sans précédent des entreprises et de leurs partenaires.
  • Réunir ceux qui veulent un meilleur emploi et les entreprises qui cherchent des travailleurs bien formés en associant les cégeps et les entreprises dans un couloir de qualification rapide et repensé.
  • Attirer et retenir plus de talents en facilitant l’entrée en emploi des jeunes diplômés et l’enracinement des étudiants internationaux par l’offre d’un nombre croissant de stages et d’emplois réservés à la relève.
  • Amener les meilleures PME à l’international en réunissant leurs dirigeants dans un forum de pairs pour qu’ils bénéficient de l’expérience de chacun.
  • Accélérer l’adoption des technologies numériques par un effort à multiples niveaux allant de la sensibilisation et l’accompagnement à l’amélioration de l’accès aux données, à la réalisation de projets pilotes dans les services publics.
  • Rendre les achats gouvernementaux plus structurants pour l’économie et plus avantageux pour les PME innovantes en passant du « plus bas soumissionnaire » à l’approvisionnement gouvernemental stratégique.
  • Affirmer notre leadership en énergie propre en accélérant l’adoption des véhicules électriques et des transports à faibles émissions afin de stimuler le développement d’entreprises dans cette nouvelle chaîne de valeur.
  • Renforcer le positionnement du Québec comme plaque tournante du commerce international par la mise sur pied d’infrastructures logistiques de premier plan.
  • Tirer avantage de nos ressources naturelles en commençant par faire de la relance du secteur forestier une réussite collective.
  • Construire des infrastructures de meilleure qualité, à meilleur coût et plus rapidement avec une autorité claire en planification et une agence spécialisée en réalisation des travaux pour bâtir et entretenir nos infrastructures selon les meilleures pratiques.
  • Refonder la relation entre les entreprises et les centres de recherche appliquée pour que notre savoir scientifique participe pleinement à notre prospérité, et pour que les entreprises voient l’innovation comme la réponse à des problèmes d’affaires.
  • Créer au Québec le plus important écosystème d’intelligence artificielle en Amérique du Nord et développer une force de travail en ce domaine pour enraciner ce créneau et hisser le Québec au rang des principaux concepteurs, utilisateurs et exportateurs de solutions d’intelligence artificielle.

 

« Nos recommandations sont concrètes, opérationnelles, appuyées par un balisage international. Il y a une trame de fond, qui est l’éducation et la formation; et il y a une manière d’aborder les enjeux, c’est par la concertation, en brisant les silos, par un engagement partagé envers le succès du Québec », a déclaré Mme Leroux.

 

Vers la mise en œuvre
Dans les semaines à venir, le CCEI travaillera avec le gouvernement et les parties prenantes afin de poursuivre les discussions amorcées au cours de l’élaboration de ses recommandations pour préciser leurs coûts, leurs retombées et évaluer leur mise en œuvre. Une seconde communication du gouvernement et du Conseil sera effectuée dans les prochains mois.

 

En savoir plus
Pour en apprendre davantage sur les recommandations, les accélérateurs de succès, et pour consulter le rapport dans son intégralité, rendez-vous sur le site du CCEI Ouvre une nouvelle fenêtre.

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal