Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Réforme d’Investissement Québec : de nouveaux outils pour la croissance économique du Québec

Québec, le 12 juin 2019 – Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, accompagné de la ministre déléguée au Développement économique régional, Mme Marie Eve Proulx, et du président-directeur général d’Investissement Québec, M. Guy LeBlanc, a annoncé aujourd’hui la transformation du modèle d’intervention d’Investissement Québec (IQ).

 

Image d’une plante en pot dont le feuillage représente une flèche en zigzag pointée vers le haut

 

IQ deviendra ainsi le principal moyen d’action du gouvernement du Québec sur le terrain, autant dans les régions qu’à l’international, pour appuyer l’investissement, l’innovation technologique et le développement des entreprises. Son approche sera axée sur le développement économique du Québec, l’attraction d’investissements étrangers, la diversification des exportations québécoises et l’accompagnement d’entreprises de toutes les régions qui ont des projets d’investissement ou de transformation numérique.

 

Une porte d’entrée pour les entreprises

Afin de renforcer l’offre de services régionale et de stimuler davantage le développement économique local, IQ deviendra la porte d’entrée pour les entreprises qui souhaitent recevoir une aide financière ou de l’accompagnement pour réaliser leurs projets d’investissement et de développement d’affaires. Les bureaux régionaux d’IQ et ceux du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) seront ainsi fusionnés afin de regrouper, dans un même lieu, l’ensemble des ressources offertes aux entreprises. De plus, un comité de développement sera constitué dans chacune des régions où il y aura un bureau régional d’IQ, afin de proposer à la société d’État des projets qui favoriseront le développement économique local.

 

Transformation numérique

Par ailleurs, afin de susciter et de faciliter la concrétisation de projets de transformation numérique et technologique des PME, le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) sera également fusionné à IQ. Cette fusion permettra au Québec d’assurer un leadership encore plus fort dans l’accompagnement technologique des entreprises et dans l’évaluation de leurs besoins liés à leur transformation numérique.

 

Investissement Québec international

Enfin, le mandat d’IQ sera élargi afin de permettre une prospection plus active des investissements à l’international et de favoriser la diversification des exportations. Pour accomplir cette nouvelle mission, des ressources du MEI, qui sont chargées d’appuyer les entreprises en matière d’exportation et de commerce extérieur, se joindront à l’équipe d’IQ international.

 

De plus, un comité de coordination, formé de représentants d’IQ, du MEI et du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, sera mis sur pied. Celui ci aura le mandat de conseiller le président-directeur général d’IQ, M. Guy LeBlanc, dans la mise en œuvre d’un plan de déploiement à l’international, lequel constituera un nouvel outil qui donnera une direction claire à l’action gouvernementale en matière d’investissements étrangers et d’exportation.

 

Citations :

« Grâce à la transformation d’IQ, nous souhaitons bonifier le financement pour certains projets et proposer des interventions coordonnées et plus efficaces afin que le Québec puisse gagner en productivité et générer davantage de richesse. Nous allons ainsi mieux outiller IQ pour qu’il soit en mesure d’accompagner et de soutenir davantage les entreprises québécoises et internationales qui veulent investir au Québec. La mise en place d’une nouvelle ligne d’affaires renforcée d’IQ permettra également de mobiliser les meilleures ressources et les meilleurs talents afin d’assurer une prospection plus active des investissements au Québec, à l’international et ailleurs au Canada. De cette façon, nous favoriserons la réalisation de projets d’investissement dans des secteurs stratégiques de l’économie, la création d’emplois à valeur ajoutée et le maintien de sièges sociaux québécois. Un Québec nouveau est véritablement en train d’émerger, et la transformation d’IQ sera l’une de ses forces. »

 

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

 

« L’une des priorités du gouvernement du Québec est de revitaliser les régions et de les rendre plus prospères. Il est important d’innover et de moduler l’intervention d’IQ et celle de l’État en tenant compte des spécificités de chaque région. Les bureaux régionaux d’IQ disposeront ainsi de ressources renforcées et auront un rôle plus important à jouer dans les décisions d’investissement afin d’arrimer les interventions du gouvernement aux réalités régionales et aux besoins réels des entrepreneurs. De plus, IQ accompagnera davantage, notamment grâce à un financement mieux adapté, toutes les entreprises qui veulent s’automatiser, se robotiser ou passer au numérique, des clés essentielles à leur croissance et à leur succès. »

 

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière Appalaches, du Bas Saint Laurent et de Gaspésie–Îles de la Madeleine

 

« Le Québec a l’expertise, le potentiel et la capacité de se distinguer en tant que leader sur de nombreux marchés internationaux. Et IQ sera encore plus présent, grâce à des actions concertées, afin de promouvoir nos atouts à l’étranger et d’attirer ici des investissements porteurs dans les secteurs ciblés. Je tiens d’ailleurs à réitérer mon entière collaboration, ainsi que celle de toute l’équipe d’IQ, dans la réalisation de ce grand mandat visant à offrir aux entreprises québécoises et internationales les conditions gagnantes à la concrétisation de leurs projets d’investissement, d’innovation et d’exportation. »

 

Guy LeBlanc, président-directeur général d’IQ

 

Faits saillants :

  • Grâce à son nouveau modèle d’intervention et aux outils mis à sa disposition, IQ prévoit appuyer la réalisation de projets qui représenteront jusqu’à 10 milliards de dollars d’investissements par année.
  • Parmi les mesures liées à la transformation d’IQ annoncées dans le budget 2019-2020, rappelons l’augmentation de 1 milliard de dollars du capital actions d’IQ ainsi que la mise en place d’un fonds, doté d’une enveloppe de 1 milliard de dollars, destiné à la croissance des entreprises québécoises stratégiques et au maintien des sièges sociaux au Québec.

Pour recevoir les communiqués d'Investissement Québec en temps réel, inscrivez-vous au fil RSS suivant :
http://feeds.feedburner.com/IQcommuniquesLien ouvrant une nouvelle fenêtre

 

 

Information

Investissement Québec

1 844-474-6367

Partager

Contactez votre expert

Isabelle Fontaine

Directrice principale, Affaires publiques et gouvernementales, Montréal

Contactez votre expert

Isabelle Fontaine

Directrice principale, Affaires publiques et gouvernementales, Montréal