Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 13 janvier 2022

Ganterie BCL ltée: défricher le marché des provinces de l’Atlantique

Avec ses gants spécialisés, Ganterie BCL répond aux besoins d’une foule d’industries. Grâce au soutien d’Investissement Québec, l’entreprise a réalisé une forte poussée de ses ventes dans les provinces atlantiques.

 

Photo de Donald Gagné, président-directeur général, portant une paire de gants conçus par l’entreprise

 

Ganterie BCL offre des gants de protection contre le froid, la chaleur, les coupures, les produits chimiques, etc., des produits spécialisés très performants pour réaliser des travaux variés dans des champs d’activité diversifiés.

 

Déjà bien implantée au Québec et très peu en Atlantique, l’entreprise a voulu mieux structurer le marché des provinces atlantiques. « Cela fait déjà une dizaine d’années que nous tentons de nous y développer. Il y a quatre ans, nous avons mis les bouchées doubles et avons engagé une ressource à Bathurst », explique Aude St-Pierre-Gagné, directrice des ventes et conseillère technique.

 

« Les provinces de l’Atlantique nous attirent pour diverses raisons,
poursuit-elle. Nous y avons de la famille, la culture et la langue sont les mêmes que chez nous et les gens y sont très chaleureux, ce qui contribue à développer un sentiment d’appartenance. De plus, il y a des industries et des travailleurs qui méritent de recevoir davantage de services en entreprise. Ce dernier point nous touche particulièrement, puisque nous vivons un peu la même chose dans l’est du Québec. Comme nous sommes voisins, nous pouvons desservir ces provinces davantage tout en faisant progresser l’économie de nos régions. »

 

C’est là que l’entreprise a fait appel à l’expertise et au solide réseau d’Investissement Québec sur le terrain.

 

Un accompagnement personnalisé

 

Ganterie BCL offre des produits très nichés, d’où la nécessité de bien cibler les clients potentiels avant de commencer le travail de prospection. C’est l’attaché économique et commercial du Bureau du Québec dans les provinces atlantiques, Pierre Martin, qui a été chargé du dossier et a aidé à défricher le territoire. « L’entreprise voulait être mise en relation avec des distributeurs. Nous leur avons proposé une mission exploratoire au Nouveau-Brunswick dans le cadre du Congrès mondial acadien, ce qui incluait également une conférence économique », indique-t-il.

 

Des rencontres ont aussi été organisées avec des manufacturiers ayant des besoins en sécurité, par exemple dans le domaine agroalimentaire, la pêche et l’aérospatiale. « Nous avons organisé une visite au Nouveau-Brunswick, mis sur pied un programme de rendez-vous avec des utilisateurs potentiels et effectué le maillage avec eux » , précise Pierre Martin. Des contacts ont aussi été établis avec d’importants distributeurs spécialisés dans ce type de produits pour les provinces atlantiques, ce qui a débouché sur plusieurs contrats.

 

Des retombées lucratives

 

Les retombées de cette importante mission de réseautage et de maillage ne se sont pas fait attendre: les ventes de gants dans les Maritimes ont augmenté de 68%, et le chiffre d’affaires de Ganterie BCL de 77%!

 

« Nous continuons à faire un suivi régulier avec eux, une à deux fois par an. Nous poursuivons également notre travail de veille, et gardons l’œil ouvert sur de nouvelles opportunités pour la compagnie. Dès qu’il s’en présente une, nous effectuons un maillage entre l’entreprise et le client potentiel », indique Pierre Martin.

 

L’avenir semble donc très prometteur pour Ganterie BCL. « Actuellement, nous travaillons sur un plan de relève, puisque l’une de mes sœurs
et moi-même allons reprendre le flambeau de l’entreprise familiale. Nous avons la ferme intention de continuer à développer notre potentiel, tant au Québec que dans les Maritimes », indique Aude St-Pierre-Gagné, qui se réjouit du soutien reçu d’Investissement Québec, et de ses retombées lucratives.

Partagez