Communiqués

Retourner à la liste des communiqués

Projet de plus de 1 milliard de dollars - Ericsson choisit le Québec pour son nouveau centre de technologies de l'information et des communications

Investissement Québec est fière d'avoir contribué à l'implantation, au Québec, du centre de TIC mondial de l'entreprise suédoise Ericsson. La première ministre, Pauline Marois, avait défendu la candidature du Québec comme lieu d'implantation, auprès du président d'Ericsson, lors d'une rencontre tenue au Forum économique mondial de Davos en présence du président et chef de la direction d'Investissement Québec, Jacques Daoust.

Montréal, le 3 juin 2013 - La première ministre du Québec, Pauline Marois, le ministre des Finances et de l'Économie, Nicolas Marceau, et la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, ont annoncé l'attribution d'un appui financier non remboursable de 10 millions de dollars à Ericsson Canada, la filiale canadienne de la multinationale Ericsson, pour l'implantation d'un centre de technologies de l'information et des communications à Vaudreuil-Dorion, dans la grande région de Montréal.

 

L'entreprise bénéficiera du tarif L d'Hydro-Québec, un tarif avantageux accordé aux projets de grande puissance, et pourrait également avoir droit au congé fiscal de 10 ans, annoncé lors du discours sur le budget, pour les projets d'investissement d'au moins 300 millions de dollars.

 

Le projet annoncé aujourd'hui créera 60 nouveaux postes d'ingénieur et consolidera 200 emplois dans le secteur de la R et D. De plus, il générera des investissements supérieurs à 1 milliard de dollars au cours des trois prochaines années. Rappelons qu'en janvier 2013, à l'occasion du Sommet de Davos, dans le cadre d'une rencontre de travail avec M. Hans Vestberg, président mondial de la multinationale Ericsson, la première ministre avait défendu la candidature du Québec comme lieu d'implantation d'un nouveau centre de technologies de l'information et des communications.

 

« Cette rencontre décisive a permis de mettre en lumière les forces du Québec auprès d'Ericsson et, aujourd'hui, je me réjouis des retombées de l'implantation de ce nouveau centre de technologies de l'information et des communications pour la métropole et le Québec, a affirmé Pauline Marois. Ce projet est une reconnaissance de nos atouts et une marque de confiance quant à la solidité de notre économie. Il témoigne, sans contredit, du pouvoir d'attraction du Québec pour les projets majeurs d'investissement. Le développement et le rayonnement économiques du Québec sont nos priorités, et mon gouvernement prendra toutes les mesures pour multiplier les investissements privés et étrangers ».

 

« La grande disponibilité de l'hydroélectricité, une énergie renouvelable, constitue hors de tout doute un des atouts majeurs du Québec et en fait un lieu privilégié pour l'implantation de ce projet, a déclaré quant à lui le ministre Nicolas Marceau. Combinée à l'expertise de notre main-d'œuvre en technologies de l'information et des communications, cette richesse énergétique contribue à l'essor d'un secteur québécois de l'infonuagique compétitif et d'un développement durable pour le Québec. »

 

« La réalisation de ce projet stimulera le développement de l'infonuagique au Québec, un domaine d'avenir qui promet d'apporter des changements dans plusieurs secteurs d'activité et qui pourrait devenir un moteur important de l'industrie québécoise des technologies de l'information et des communications », a souligné pour sa part la ministre déléguée Élaine Zakaïb.

 

L'infonuagique est un modèle informatique où les traitements traditionnellement effectués sur des serveurs locaux ou sur des postes clients sont externalisés sur des serveurs distants.

 

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse d'Investissement Québec, s'inscrire au fil RSS suivant : http://www.invest-quebec.com/fils/com­muniques/communiques.xml

 

Information :

Investissement Québec

1 866 870-0437

Partager

Contactez votre expert

Benoît Larouche

Directeur, Développement des affaires, New York