Technologies de l’information et des communications
Microélectronique : place à l’innovation


Le secteur québécois de la microélectronique mobilise quelque 8 300 travailleurs (2012), dont la majorité est à l’emploi d’une dizaine d’entreprises, telles qu’IBM, CMC Électronique, Matrox et Teledyne DALSA. Les principaux créneaux de ce secteur sont les suivants :

 

Photo d’une puce nanophotonique conçue par IBM

  • Assemblage de composants pour la fabrication de systèmes électroniques (EMS)
  • Composants actifs ou semi-conducteurs
  • Composants passifs
  • Conception de circuits
  • Équipements de production et d’essai en microélectronique, y compris les produits chimiques pour les procédés de fabrication
  • Plaquettes de circuits imprimés

 

Entreprises Employés Spécialité

Adetel Ouvre une nouvelle fenêtre

 

90 Conception électronique embarquée
Averna Technologies Ouvre une nouvelle fenêtre 225 Solutions globales pour bancs d'essai électriques et électroniques

C-MAC Microcircuits ULC Ouvre une nouvelle fenêtre

(site en anglais)

115 Fabrication de semi-conducteurs et d'autres composants électroniques
Esterline CMC Électronique Ouvre une nouvelle fenêtre 810 Conception, fabrication, vente et soutien technique de produits électroniques de haute technologie
Excelitas Technologies Ouvre une nouvelle fenêtre 230 Composants et sous-systèmes optoélectroniques
Gentec Ouvre une nouvelle fenêtre 180 Instruments et appareils de mesure au laser
IBM Ouvre une nouvelle fenêtre 1 500 Assemblage et essai de puces à protubérance
Matrox Ouvre une nouvelle fenêtre 500 Solutions d'imagerie
Teledyne Dalsa Ouvre une nouvelle fenêtre (site en anglais) 465 Fabrication de semi-conducteurs avec procédés spécialisés, tels que les MEMS
Varitron Technologies Ouvre une nouvelle fenêtre 215 Services de fabrication en électronique

 

Une place de choix pour la R-D

 

L’innovation et la R-D sont les assises de la réussite en microélectronique. Ce sont des domaines dans lesquels les entreprises québécoises excellent, de sorte qu’elles satisfont aux besoins du marché à des coûts compétitifs.

 

  • Un chercheur ou un spécialiste étranger peut bénéficier d’une exemption d’impôt provincial de cinq ans.
  • De généreux crédits d’impôt permettent aux entreprises de réduire le coût de leurs dépenses en R-D.

Fondé en 2011, grâce à un partenariat unique entre l’Université de Sherbrooke, Teledyne DALSA et IBM Canada, le C2MI est le plus important centre de recherche et développement de systèmes électroniques au Canada et un pôle international d’innovation. Plus de 220 M$ y ont été investis. (C2MI Ouvre une nouvelle fenêtre)

 

Le C2MI, qui compte plus de 750 chercheurs, est un maillon essentiel entre la recherche appliquée et la commercialisation accélérée de produits microélectroniques et l’un des plus importants pôles du monde dans ce domaine. Il a pour mission d’être le chef de file mondial de la mise sous boîtier des prochaines générations de puces. Plus particulièrement, les travaux du C2MI visent à :

 

  • produire des puces (capteurs) destinées aux systèmes électromécaniques;
  • réaliser les vérifications électriques des microsystèmes;
  • mettre au point des technologies de découpage;
  • relier les puces à des boîtiers novateurs;
  • optimiser la dissipation thermique;
  • concevoir et fabriquer des systèmes embarqués (systèmes électromécaniques autonomes).

 

Parallèlement à ces activités, le Centre fait le pont entre la recherche universitaire et l’industrie, et permet ainsi l’atteinte d’un objectif commun : la fabrication de microsystèmes électromécaniques (MEMS) complexes.

Le ReSMiQ Ouvre une nouvelle fenêtreest un centre de recherche destiné à la microélectronique au Québec. Il trouve ses origines dans le centre de recherche du GRIAO qui a été fondé en 1991 par quatre institutions montréalaises : l'Université Concordia, l'École Polytechnique de Montréal, l'Université McGill et l'Université de Montréal.

 

  • Aujourd'hui, le ReSMiQ regroupe une cinquantaine de chercheurs et plus de 480 étudiants aux cycles supérieurs provenant de dix universités.
  • Les travaux du centre sont orientés vers la recherche de pointe dans les domaines de l'architecture de systèmes, de la conception de circuits et de microsystèmes numériques, analogiques et mixtes, des essais et de la vérification.
  • Ces travaux sont consacrés à des applications en télécommunications, au domaine biomédical, à des circuits RF et à du traitement de signal.

École de technologie supérieure (ÉTS)

 

École Polytechnique de Montréal

 

Université Concordia

 

Université de Sherbrooke

 

Université du Québec à Montréal (UQAM)

 

Université du Québec à Trois-Rivières

 

Université McGill

 

Un pôle industriel en croissance

 

Le Québec compte une centaine d'entreprises spécialisées en microélectronique qui emploient plus de 8 300 personnes. Ces entreprises se trouvent dans un rayon de 100 km autour de Montréal, à proximité des frontières américaines.

 

Carte géographique illustrant le corridor nord-est américain de la microélectronique, qui comprend les villes de Montréal, Sherbrooke et Bromont au Québec, Canada et qui s’étend au sud jusqu’aux villes de Poughkeepsie et Fishkill dans l’État de New York aux États-Unis.

  • La grande région de Montréal compte parmi les principaux joueurs en importance du corridor nord-est de la microélectronique, pôle mondial d'excellence.
  • Cette proximité géogra­phique avec les États-Unis est un atout de taille qui favorise le secteur aujourd'hui en pleine progression.
  • Le pôle industriel de la microélectronique est caractérisé par un grand nombre d'entreprises, incluant de grands joueurs tels qu'IBM, Matrox et Teledyne DALSA.

 

Plusieurs domaines en plein essor

 

La centaine d’entreprises québécoises de microélectronique travaille dans trois principaux domaines, tous liés aux services de sous-traitance.

Ce secteur est surtout reconnu pour ses activités de recherche et de développement de nouveaux produits pour une clientèle internationale.

 

IBM Ouvre une nouvelle fenêtre

L’usine québécoise d’IBM, située à Bromont, est la plus grande usine d'assemblage et d'essai de semi-conducteurs d'IBM dans le monde, et la seule usine de l’entreprise au Canada. On y transforme les semi-conducteurs les plus évolués du monde en composants microélectroniques de pointe, notamment certains circuits logiques qui sont le cerveau des systèmes IBM de Watson.

 

Octasic Ouvre une nouvelle fenêtre

La société montréalaise Octasic est un fournisseur mondial de puces et de logiciels de traitement multimédia et bande de base radio pour les marchés convergents des télécommunications, des communications d’entreprise et des terminaux de communication.

 

Teledyne DALSA Ouvre une nouvelle fenêtre(site en anglais)

Teledyne DALSA possède au Québec la plus importante fonderie de silicium du Canada et se classe au quatrième rang mondial des fonderies indépendantes. On y fabrique des circuits intégrés sur plaquettes de silicium destinés principalement à des applications mixtes numériques ou analo­giques. Teledyne DALSA est aussi un leader en fabrication de caméras CCD (charge-coupled devices)et CMOS (complementary metal oxide semiconductor).

Les procédés et les systèmes de fabrication et d'inspection sont à l'origine des avancées technologiques importantes qu'a connues ce secteur au cours des dernières années.

 

C-MAC  Ouvre une nouvelle fenêtre(site en anglais)

La multinationale C-MAC MicroTechnology fabrique des circuits hybrides destinés principalement aux marchés de l'énergie et de l'automobile.

 

Esterline CMC Électronique Ouvre une nouvelle fenêtre

Esterline CMC Électronique est un fabricant international de produits électroniques destinés aux marchés des télécommunications, de l’aviation et de la défense. Ses installations à Montréal sont spécialisées dans les microcircuits électroniques et hybrides spéciaux, les produits d’affichage et les services de fabrication sur commande de cartes à circuits complexes.

 

Excelitas Technologies Ouvre une nouvelle fenêtre

Excelitas Technologies est un chef de file mondial dans la conception et la fabrication de produits complexes de lasers semi-conducteurs à injection, de photodétecteurs et de composants hybrides de préamplificateurs.

 

Matrox Ouvre une nouvelle fenêtre

Matrox possède 40 ans d'expérience dans la conception de solutions matérielles et logicielles, avec des applications dans l'informatique graphique, la vidéo et l'imagerie/la vision par machine. Elle jouit d'une réputation de chef de file de l'industrie.

 

MPB Technologies Ouvre une nouvelle fenêtre

MPB Technologies est à la fine pointe de la R-D dans les domaines des télécommunications, de la robotique, de l’espace et de la photonique. L’entreprise met sa science au service de nombreux projets d’astronomie internationaux; elle a notamment fourni les pompes laser à fibre du plus puissant système d’étoiles guides laser du monde inauguré en avril 2016, à l’Observatoire de Paranal de l’ESO, au Chili.

Les entreprises de ce domaine proviennent des milieux de la fabrication de circuits passifs et des services d'assemblage de composants électroniques s'adressant à des applications spécialisées comme les câbles sur mesure, ainsi que des composants à forte valeur ajoutée pour des créneaux de marché spécialisés.

 

Gentec Ouvre une nouvelle fenêtre

Présente dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis, au Chili et au Vietnam, Gentec conçoit, fabrique et met en marché des solutions sur mesure pour ses clients. L'entreprise se spécialise notamment dans les systèmes de gestion intégrée de l'énergie et conçoit des chargeurs de batterie, de modems et d'Ethernet, des systèmes d'acquisition, des compteurs électriques, des condensateurs et des bornes de recharge de véhicules électriques.

 

Varitron Technologies Ouvre une nouvelle fenêtre

Avec près de 25 ans d'expérience, Varitron fait figure de chef de file de la microélectronique québécoise. L'entreprise est reconnue pour son souci de l'excellence et pour son expertise dans la fabrication de compteurs d'électricité intelligents à la fine pointe de la technologie.

 

Les partenariats portent fruit!

 

Images illustrant le transport ferroviaire et aéronautique En s’associant avec le fabricant Varitron Technologies, l’entreprise française d’ingénierie Adetel Ouvre une nouvelle fenêtrea accéléré sa croissance au Québec. Voyez comment Investissement Québec a mis en relation ces joueurs importants de l’industrie. 

En savoir plus

 

Partager

Contactez votre expert

Benoît Larouche

Directeur, Développement des affaires, New York