Sciences de la vie
Innover pour se démarquer


Photo en gros plan d’un test en laboratoireLes entreprises québécoises en sciences de la vie ne manquent pas d’idées quand il s’agit d’innover. Qu’elles soient actives en pharmaceutique, en biotechnologie de la santé, en recherche contractuelle, en fabrication ou en technologies médicales, elles savent se démarquer par leurs approches et leurs projets avant-gardistes. Des entreprises internationales ont d’ailleurs été séduites par cet énorme potentiel d’innovation et ont choisi d’établir leur siège social au Québec.

  • L’ICM : leader mondial en santé cardiovasculaire


    En 2012, l’Institut de cardiologie de Montréal (ICM) annonçait le début d’une nouvelle alliance stratégique. L’ICM a en effet été intégré au réseau mondial de Roche et devient ainsi un pôle important de recherche sur les maladies cardiométaboliques. Cette nouvelle collaboration ne fait que des gagnants : elle signifie l’acquisition d’une expertise scientifique de classe mondiale pour Roche, et des capacités considérables en médecine translationnelle et en développement clinique pour l’ICM.
  • Des entreprises unissent leurs forces!


    En février 2012, Angiochem et GlaxoSmithKline (GSK) ont annoncé un partenariat visant à développer et à commercialiser des traitements pour les maladies de surcharge lysosomale. Plusieurs leaders mondiaux du secteur des biotechnologies associent leurs expertises avec des entreprises québécoises et répondent ainsi à des besoins spécifiques du marché.
  • Des avantages indéniables


    Avec les coûts avantageux, l’accès facile aux patients, un haut niveau d’expertise médicale et une population disposée à participer aux essais cliniques, le Québec est une véritable mine d’or pour la recherche clinique!
  • Un siège social au Québec pour Valeant


    La multinationale pharmaceutique a récemment établi son siège social mondial au Québec. Cet investissement de plus de 20 M$ permet la création d’une cinquantaine d’emplois et le maintien de plus de trois cents emplois. Cette nouvelle vient confirmer la place de choix qu’occupe aujourd’hui l’industrie pharmaceutique québécoise sur la scène mondiale.
  • Fin des travaux chez Merck


    En 2011, la pharmaceutique Merck terminait les travaux d’agrandissement et de modernisation de son usine montréalaise. Le projet représente un investissement de plus de 30 M$ et permettra la consolidation de plus de 250 emplois dans la région.
  • Creaform : reconstituer l'humain en 3D


    Creaform, une entreprise du secteur de la métrologie, a développé une technologie de numérisation 3D qui permet de reconstituer toute la personne (360o) en une seule image en trois dimensions.  Cette impressionnante technologie permet de fabriquer une foule d’accessoires sur mesure, d’appuyer l’imagerie médicale et de faire avancer la recherche. Imaginez les possibilités!

Partenariats publics-privés : le nouveau modèle d’affaires en pharmaceutique

Photo d’une structure moléculaire

Innovation ouverte et R-D en réseau : voilà le nouveau modèle d’affaires des pharmaceutiques. Depuis cet important virage, plusieurs sociétés pharmaceutiques internationales ont établi des partenariats publics-privés avec différents centres de recherche scientifique en santé au Québec.

 

Elles ont également participé, avec le soutien du gouvernement du Québec, à la création de regroupements et de consortiums pour la promotion de la recherche précompétitive.

Voyez quelques-uns de ces partenariats  

Partenariat Partie prenante

PMPC (Partenariat pour la médecine personnalisée en cancer)

 

Objectif : Développer et valider des biomarqueurs et encourager leur utilisation en pratique médicale.

Caprion Proteomics, Oncozyme Pharma, Pfizer, Sanofi, Telus Santé et gouvernement du Québec
Collaboration IRIC-BMS

Bristol-Myers Squibb et Institut de recherche en immunologie et cancer (IRIC) de l’Université de Montréal

Néomed

 

Objectif : Favoriser l’innovation et faciliter le développement de médicaments par une offre d’expertise scientifique et de locaux équipés à la fine pointe de la technologie.
AstraZeneca, Pfizer et gouvernement du Québec

CQDM (Consortium québécois sur la découverte du médicament)

 

Objectif : Stimuler la recherche pharmaceutique et accélérer la découverte de nouveaux médicaments.

AstraZeneca, Pfizer Canada, Merck Canada, Boehringer Ingelheim, Eli Lilly, GlaxoSmithKline, Novartis et gouvernement du Québec

Source : Investissement Québec et ministère du Développement économique, de l’Exportation et de l’Innovation, 2012. 

Les biotechnologies

Photo d’une scientifique examinant des éprouvettesAu Québec, des entreprises biotechnologiques locales ont réussi à s’imposer, à établir des partenariats stratégiques de grande envergure et à réaliser des projets d’acquisition avec des leaders mondiaux. En voici quelques exemples :

Alexion/Enobia, Bayer, EndoCeutics,

GlaxoSmith Kline, Angiochem, Mitsubishi,

Medicago et Vertex/ViroChem

 

La recherche contractuelle

Photo de deux scientifiques qui effectuent des tests en laboratoirePlusieurs entreprises de premier plan ont élu domicile dans la grande région de Montréal; on trouve ici un environnement d’affaires tout à fait attrayant!

 

Il y a au Québec une quarantaine d’entreprises de recherche contractuelle chevronnées qui emploient plus de 4 300 personnes et qui offrent une gamme complète de services à toutes les étapes de développement des médicaments. Cato Recherche Canada, Charles River, CiToxLAB, Icon (site anglais),
ITR Canada (site anglais) PharmaNet/i3 et Quintiles (site anglais) sont quelques exemples de ces entreprises.

La fabrication

Image indiquant Galderma, Valeant, Merck, GlaxoSmithKline, Pfizer, Sandoz, Medicago et PharmascienceAu Québec, les activités de fabrication de produits biopharmaceutiques sont très diversifiées! On trouve ici plus de 30 fabricants qui produisent une vaste gamme de médicaments, qu’ils soient oraux ou injectables, sous forme d’onguent ou de crème, en flacon ou liquides.

 

On retrouve au Québec des chefs de file d’envergure internationale, tels que Galderma,
GlaxoSmithKline, Medicago, Merck, Pharmascience, Pfizer,
Sandoz
et Valeant.

 

Les spécialistes du vite fait, bien fait!

L’industrie québécoise de la fabrication de médicaments est reconnue pour sa capacité à produire rapidement des petits lots de médicaments, de façon efficace et dans des délais serrés. Il s’agit d’un service essentiel qui vient répondre à l’augmentation ponctuelle et imprévisible de la demande.

 

Et non seulement on fait vite, mais on fait bien! Les fabricants de médicaments québécois respectent les normes de qualité les plus élevées et exportent leurs produits partout dans le monde. Le Québec, c’est l’endroit idéal pour les entreprises qui souhaitent desservir autant les Amériques que l’Europe ou l’Asie.

Image indiquant 130 entreprises et 5 300 employésLes technologies médicales

Les entreprises du Québec sont reconnues pour leur sens de l’innovation, et plusieurs nouvelles technologies médicales ont été conçues ici même. Plus de 130 entreprises de ce sous-secteur génèrent plus de 5 300 emplois. Pensons à Analogic, BD Diagnostics, Medtronic, Roche Diagnostics,
Tyco Healthcare (site anglais) et Zimmer.

 

Des entreprises révolutionnaires mises au point
chez nous, au Québec 

Entreprises Technologies

CAE Santé

Simulateurs d’échographie cardiaque qui permettent aux étudiants et aux chirurgiens de s’entraîner tout en vivant une expérience des plus réalistes.
Elekta (Resonant Medical (site anglais) Produits de radiothérapie adaptative assistée par l’image en trois dimensions. La première solution IGRT du monde pour le traitement conformationnel du cancer du sein.
Emovi (site anglais) KneeKG : Technologie non invasive tridimensionnelle qui permet de poser des diagnostics sur les articulations en mouvement. L’application de cette technologie au genou est la première de plusieurs applications possibles. Il s’agit d’une première mondiale.
Genia Photonics (site anglais) Technologie révolutionnaire à fibre laser avec capacités multifonctionnelles permettant de passer rapidement du mode image au mode diagnostic ou traitement.
Medtronic (CryoCath) Cathéter utilisé pour la cryoablation dans le traitement des maladies cardiaques.

Zimmer Canada (ORTHOsoft)

 

Logiciels, instruments et systèmes informatisés conçus pour assister les chirurgiens orthopédiques (articulations et colonne vertébrale).

Source : Investissement Québec et ministère du Développement économique, de l’Exportation et de l’Innovation, 2012. 

Suivez-nous

  • Lien vers la page Infolettres
  • Lien vers le canal YouTube d’Investissement Québec
  • Lien vers les fils RSS d’Investissement Québec
  • Lien vers la page LinkedIn d’Investissement Québec

Contactez


votre expert

Expert Sophie Plante

Sophie Plante

Directrice, Développement des affaires, New York



Tous nos experts

Photo en gros plan d’un test en laboratoire. Page couverture de la brochure Le secteur des sciences de la vie au Québec