Transport terrestre
L’électricité : la voie de l’avenir!


Plus de 97 % de l'énergie produite au Québec est renouvelable et provient en quasi-totalité de source hydraulique. L’hydroélectricité ainsi que l’expertise de recherche et le savoir-faire industriel des acteurs de la filière québécoise des équipements de transport, font du Québec l’endroit idéal pour les entrepreneurs et les investisseurs qui veulent faire progresser l’industrie des véhicules électriques.

 

Depuis plusieurs années, le Québec s’est engagé sur la voie de l’électrification des transports, avec des visées environnementales et économiques.

 

Le secteur des véhicules électriques représente en effet un moteur de création de richesse collective et un moyen novateur de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre au Québec et à l’échelle internationale.

 

Un réseau de train électrique léger à Montréal d'ici 2020

Montréal aura son propre réseau de transport par train électrique léger intégré et entièrement automatisé (REM) d’ici la fin de 2020! Le nouveau projet de REM, qui ajoutera 67 km de voies ferroviaires au réseau de transport public de la ville, deviendra le troisième plus grand réseau de transport automatisé du monde après Dubaï (80 km) et Vancouver (68 km), juste devant Singapour (65 km).

 

Pour la région métropolitaine de Montréal, le REM sera la plus importante infrastructure de transport public depuis la construction du métro, dont la mise en service remonte à 1966. Le REM inaugurera une nouvelle ère de développement du transport public à Montréal. Ce nouveau réseau, qui représente un investissement de quelque 5,5 milliards de dollars, devrait créer 7500 emplois par an environ pendant la phase de la construction et plus de 1000 emplois permanents une fois en service.

Hydro-Québec s'investit dans le développement de la mobilité électrique!

Cette société d'État qui produit, transporte et distribue de l'électricité a les atouts pour contribuer à cette évolution : une énergie propre et renouvelable, un réseau fiable, une expertise reconnue et des technologies dignes d’intérêt.

 

  • À son initiative, le premier réseau de bornes de recharge publiques au Canada, Le Circuit électrique, a été inauguré au printemps 2012. Depuis, plus de 500 bornes ont été mises en service, dont une vingtaine de bornes rapides, et plus de 120 partenaires privés et institutionnels se sont joints au Circuit électrique.
  • Le Circuit électrique assure également le déploiement de bornes rapides le long des principaux axes routiers ainsi que de bornes de recharge sur rue adaptées au climat hivernal, en partenariat avec la Ville de Montréal.
  • Sa filiale TM4 Ouvre une nouvelle fenêtrea mis au point le moteur Motive, qui peut être utilisé autant dans un véhicule hybride rechargeable que dans un véhicule tout électrique, ainsi que la série SUMO pour les autobus électriques et véhicules lourds. De plus, TM4 a participé au développement de l’autobus scolaire québécois 100 % électrique de la Compagnie Électrique Lion.
  • En partenariat avec l’Institute of Bioengineering and Nanotechnology (IBN) de Singapour, l’IREQ a réussi à perfectionner les silicates qui composent les piles de nouvelle génération, ce qui pourrait permettre de doubler la capacité de stockage des piles par rapport à celles actuellement utilisées.
  • L’IREQ a également réalisé un projet-pilote sur le V2G-V2H, soit la possibilité d’utiliser la batterie d’un véhicule électrique pour des échanges d’énergie avec le réseau électrique ou pour alimenter en partie la maison durant une panne de courant.
Partager

Contactez votre expert

Benoît Larouche

Directeur, Développement des affaires, New York