Nouvelles

Retourner à la liste des nouvelles

Le 31 octobre 2014

Le centre informatique montréalais de la Société Générale double son effectif

D’ici la fin de 2015, 150 personnes s’ajouteront aux 165 employés du centre de soutien informatique montréalais de la banque d’affaires et d’investissement européenne Société Générale. Le tiers de ces postes sera occupé par des employés de Société Générale, le reste par les employés de fournisseurs. La création de ces emplois a été rendue nécessaire par l’accélération du développement du bureau de New York, de même que par les besoins de Newedge, filiale nouvellement acquise par la Société Générale.

 

Photo d'employés du centre de soutien informatique de la Société Générale

 

Selon Pierre Matuszewski, président de la Société Générale au Canada, cette décision a notamment été prise en raison de la très bonne réputation de performance et de compétence qu’a acquise le centre de Montréal en seulement quatre ans d’existence. « Il y a certes un avantage comparatif des coûts à Montréal, en partie attribuable au crédit d’impôt en affaires électroniques. Mais, encore plus important pour nous, ce sont les avantages qualitatifs et le dynamisme des compétences en informatique de gestion qui existent à Montréal et les partenariats de haute qualité que nous y avons établis. »

 

En collaboration avec les centres de Paris, New York, Hong Kong et Bangalore, le centre de Montréal fournit un soutien de service informatique continu aux 18 000 employés de la Société Générale et de ses clients.

 

Carlos Goncalves, directeur de l’informatique des activités internationales de la Société Générale, fait lui aussi un bilan très avantageux des quatre premières années du centre de Montréal. « Non seulement le centre de Montréal s’est intégré très rapidement, en quelques mois à peine, à la culture d’affaires de nos centres de New York et de Paris, mais depuis, nous bénéficions de l’accès à Montréal à un pool de talents assez extraordinaires et multilingues, ce qui est très apprécié par nos gens sur le terrain dans différents pays. »

 

Source : Martin Vallières, La Presse Ouvre une nouvelle fenêtre - 23 octobre

 

Partager

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal

Contactez votre expert

Marie-Ève Savard

Conseillère aux relations gouvernementales et aux affaires publiques, Montréal